Télécharger la nouvelle application Nostalgie sur Android
X
PAS DE VICTOIRES DE LA MUSIQUE POUR INDOCHINE !
Le groupe dénonce « une mascarade » des maisons de disque

Nicola Sirkis explique pourquoi le groupe boycottait la cérémonie. "C'est un peu galvaudé" estime le leader.

Indochine vient d'être honoré aux Grands Prix de la Sacem (Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique) du Grand Prix de la chanson française.

Le groupe a accepté de recevoir cette distinction et a même interprété "3ème Sexe" sur la scène de la Salle Pleyel en début de semaine pour l'occasion.


Une cérémonie « galvaudée »

En revanche, le groupe ne sera pas récompensé aux prochaines « Victoires de la Musique ». En effet, le groupe boycotte la cérémonie depuis plusieurs années maintenant.

Pour Nicola Sirkis, la Cérémonie est "un peu galvaudée".  Le leader du groupe estime que le système de votes est limite : « On n'y va plus, on ne se présente plus parce que c'est que les maisons de disques qui votent »

Ce sont en effet les membres de l'Académie de votants des Victoires de la musique, composée de producteurs de spectacles et de disques, d'auteurs, musiciens et de compositeurs, ainsi que de présidents de festivals ou de journalistes, qui déterminent les nommés et les gagnants, sauf pour la catégorie Chanson de l'année où le public vote en direct le soir de la cérémonie.

De son côté, Gilles Désangles, Directeur général des Victoires, affirme qu’« aucune maison de disques ne peut parvenir à nommer un artiste même si elle se mobilise, contrairement à ce que certains affirment »


Un dernier album qui fait un carton

Depuis la sortie de son dernier album "13", Indochine est au sommet.

Ecoulé à près de 400.000 exemplaires, l’album a permis au groupe de faire salle comble lors de concerts grandioses, notamment à l'AccorHotels Arena à Paris pour six dates.

Une troisième vague de concerts devrait avoir lieu prochainement, avant une tournée anniversaire en 2020. 


ARTISTE ASSOCIÉ
INDOCHINE
Les années 1980 auraient-elles existé sans Indochine ? Oui, mais non : si un groupe a dominé en France l'imaginaire musical, jusqu'à symboliser toute une décennie, c'est bien la formation des frères Nicola et Stéphane Sirkis. Après avoir tenu le haut du pavé rock gothique à la française de « L'Aventurier » à « Troisième sexe », Indochine tombe dans une impitoyable ringardisation, marquée par les départs et les drames, avant de ressurgir la tête haute depuis l'album Paradize (2002), dominant les années 2000 du haut de la stature des vétérans. La République des Météors paru en 2009 assoit la réputation de ce qui demeure le plus grand groupe de rock français en activité, à l'oeuvre sur la scène du Stade de France, dont Putain de Stade découle en 2011. Avant de reconquérir le même stade en juin 2014, Indochine offre à ses légions de fans un nouvel album long en bouche et inspiré, Black City Parade, paru début 2013. Quatre ans plus tard, le groupe opère un retour remarqué avec 13, son treizième album, conduit par le single « La Vie est belle », qui se classe numéro un.
VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
Bonnie Tyler est de retour
La britannique revient avec un nouvel album et une tournée
Aretha Franklin est décédée à 76 ans
Retour sur la carrière de cette grande voix de la soul
Pascal Obispo évoque son 11e album
Le chanteur sortira un album très rock à la rentrée prochaine.
Depeche Mode prévoit 12 nouveaux coffrets
Le groupe va ressortir tous ses singles en format vinyle
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Nostalgie : Ce samedi 23 mars, c’est la super SoulParty by DJ Lilo
Ce samedi 23 mars, c’est la super SoulParty by DJ Lilo
Nostalgie : Le DAB+ c'est quoi?
Le DAB+ c'est quoi?
Nostalgie : Les Mouches d'Or : Découvrez le meilleur du pire de la télé belge
Les Mouches d'Or : Découvrez le meilleur du pire de la télé belge
Nostalgie : Gagnez vos vacances au ski avec Nostalgie
Gagnez vos vacances au ski avec Nostalgie