Télécharger la nouvelle application Nostalgie sur Android
X
MARCEL : "COMMENT LES PETITS RIENS M'ONT SORTI DE LA RUE"
Jusque dimanche, l'asbl installe un lit géant au Cinquantenaire. Symbole du rêve inaccessible pour les sans-abri qu'ils accompagnent.

Parmi eux : il y a Marcel. Au total, il a vécu 33 mois au sein de la maison d'accueil des Petits Riens. Chaque année, 300 personnes en grande précarité poussent leur porte. Car Les Petits Riens, ce ne sont pas que des bulles à vêtements et des magasins de seconde main. En 1937, l'asbl est créée afin d'aider les sans-abri à avoir un logement fixe et à acquérir une stabilité sur le long terme. C'est ça, leur mission de base.

Un lit géant au Cinquantenaire

Ce 8 septembre, Les Petits Riens installent un lit de 3 mètres de haut devant les grilles du parc du Cinquantenaire, à Bruxelles. Symbole d'un rêve de confort inaccessible. Jusqu'à dimanche, ils raconteront le périple qu'est la recherche de logement quand on est à la rue. A travers la voix de sans-abri qui s'en sont sortis, dont celle de Marcel. A travers une compagnie de théâtre, la distribution de livres de poche aux passants, à travers des mannequins vivants dans 5 vitrines aménagées pour l'occasion. 

Un suivi et un accueil 

Si le nom des Petits Riens et son travail de collecte de vêtements est connu, les Belges n'ont qu'une mince idée des projets sociaux qu'ils financent grâce aux bénéfices des magasins de seconde main. Aujourd'hui, l'asbl accueille, été comme hiver, 85 personnes dans un centre. Une maison pour jeunes a également été mise ainsi qu'un centre de service social.

Acheter ou donner aux Petits Riens sert donc à financer les personnes qui suivent, au quotidien, les sans-abri. Ceux qui ont pris conscience de leur condition et qui veulent en sortir. 80 ans après leur création, l'économie solidaire est et restera un défi de tous les jours qui ne demande qu'à être encouragé.

Loading the player...
Bon anniversaire, Les Petits Riens !


VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
Nostalgie : Un ORIG-AMI pour les sans-abris
Un ORIG-AMI pour les sans-abris
Cet abri en carton a été conçu sur le principe des pliages japonais. Transportables et isolants, une centaine d’ORIG-AMI seront distribués dans les prochains jours.
Lire la suite...
Nostalgie : Les voitures : recyclées à 96%
Les voitures : recyclées à 96%
La Belgique est le pays qui recycle le mieux les déchets automobiles. Quid des véhicules électriques pour lesquels l’économie circulaire est un nouveau défi.
Lire la suite...
Nostalgie : EEAward 2018 : les inscriptions sont ouvertes
EEAward 2018 : les inscriptions sont ouvertes
Citoyen, prof, entrepreneur, conseiller communal, membre du secteur associatif… le Prix Belge de l’Energie et de l’Environnement vous concerne si vous avez développé un projet en matière de développement durable.
Lire la suite...
Nostalgie : Les internautes invités à faire revenir François Ier à Chambord
Les internautes invités à faire revenir François Ier à Chambord
De nombreux sites culturels tentent de renaitre de leurs cendres grâce au financement participatif. Parmi eux : Chambord, célèbre château de la Loire.
Lire la suite...
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
Un orig-ami pour les sans-abris
Cet abri en carton a été conçu sur le principe des pliages japonais. Transportables et isolants, une centaine d’ORIG-AMI seront distribués dans les prochains jours.
Les voitures : recyclées à 96%
La Belgique est le pays qui recycle le mieux les déchets automobiles. Quid des véhicules électriques pour lesquels l’économie circulaire est un nouveau défi.
EEAward 2018 : les inscriptions sont ouvertes
Citoyen, prof, entrepreneur, conseiller communal, membre du secteur associatif… le Prix Belge de l’Energie et de l’Environnement vous concerne si vous avez développé un projet en matière de développement durable.
Les internautes invités à faire revenir François Ier à Chambord
De nombreux sites culturels tentent de renaitre de leurs cendres grâce au financement participatif. Parmi eux : Chambord, célèbre château de la Loire.
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Découvrez les coulisses eLegal
Portrait et interview d'Eddy Mitchell
Passez le Réveillon de Noël avec Eddy Mitchell
Nostalgie Magic Tour : Découvrez la maison de jeunesse de Chimay