Comment survivre à l'hiver, guide du conducteur

par Nicolas Gaspard

voitureneige

L'hiver approche à grands pas et il est fort probable que comme chaque année, il apporte avec lui son cortège de neiges, de glaces, de verglas et de tous les autres ennuis que peut nous apporter cette saison. Et une qui trinque chaque année durant les mois les plus froids, c'est votre voiture.

Alors, comme le veut le proverbe, "Mieux vaut prévenir que guérir", voici quelques conseils pour vous aider à prendre soin de votre véhicule durant l'hiver.

Les pneus hiver.

Tout le monde le répète chaque année, certes, mais on ne le répètera sans doute jamais assez. Car les premiers et sans doute meilleurs alliés pour aider à lutter contre les dangers qui peuplent la route durant l'hiver ce sont les pneus neige! Conçus dans un caoutchouc plus souple que les pneus d'été, et pourvus de lamelles qu'on ne trouve pas sur ceux-ci, les pneus hiver améliorent de 25% le comportement de conduite dans les virages quand la température descend en dessous de 7° celsius. Très pratique donc, pour éviter de finir dans un fossé à la sortie d'un tournant comme cela arrive malheureusement bien trop souvent durant la saison froide.

Vérifier la batterie.

Il est très utile de faire vérifier sa batterie au début de l'hiver. Une batterie de voiture "classique" tient normalement près de 4 à 5 ans sans pannes, mais l'hiver peut changer cela! Les basses températures ont un effet néfaste sur le fonctionnement de celles-ci, surtout si la voiture passe la nuit dehors ou effectue de courts trajets. Pour éviter les surprises, il est donc intéressant de vérifier tout cela avant l'arrivèe des grands froids. Dans le top 5 des problèmes qui arrivent le plus souvent aux conducteurs durant l'hiver, les pannes de batterie arrivent largement en première position. Vous êtes prévenus.

Préparer sa voiture pour la nuit.

Les conditions dans lesquelles votre voiture passe la nuit aura une grande influence sur le comportement de celle-ci au moment de démarrer le lendemain matin. Si vous en avez la possibilité, rentrez donc votre voiture dans un garage pour la nuit, ce qui évitera les désagréments dû au gel.

Si ce n'est pas possible pour vous, voici quelques conseils qui vous aideront à préparer au mieux votre automobile pour la nuit:

  • Protéger son pare-brise: Une première option est de placer un carton ou un support rigide sur votre pare-brise, en plaçant les essuies-glaces par dessus. Une deuxième option, si vous croyez aux remèdes de grand-mère, consiste à frotter la vitre avec un pomme de terre coupée en deux. L'amidon contenu dans celle-ci empêcherait le gel de se former à la surface du pare-brise. Il paraît que ça marche!
  • Protéger son moteur: Placer une couverture par dessus le moteur peut éventuellement s'avérer utile pour empêcher celui-ci de descendre à des températures trop basses. De même, il vaut mieux bloquer la voiture à l'aide des vitesses, et placer une cale derrière les pneus plutôt que de serrer le frein à main à fond, celui-ci risquant d'être pris par le gel.
  • Protéger la serrure: Pour éviter d'avoir à lutter contre sa serrure dés le petit matin, il peut être utile de saupoudrer l'intérieur du mécanisme avec de la poudre de graphite. Mais comme tout le monde n'a pas de la poudre de graphite en permanence sous la main, un morceau de scotch placé devant l'orifice de la serrure pourra déjà aider à lutter contre ce petit problème.

Laver sa voiture.

Le sel répandu sur les routes pendant l'hiver a tendance à très fortement attaquer le moteur. Nettoyez donc celle-ci de temps à autre pour éviter que cela ne crée d'autres problèmes que ceux détaillés dans cet article.

Y aller doucement le matin.

Il arrive régulièrement durant l'hiver que la voiture rechigne à démarrer le matin. Cela même si vous avez pris les précautions citées plus haut. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas s'énerver, rester et calme et tenter de démarrer son moteur par de petits à-coup plutôt que de le pousser trop brutalement. Laisser tourner son moteur pendant un certain temps avant de démarrer est tout à fait inutile. C'est polluant et cela ne changera rien à la situation puisque le moteur ne chauffera presque pas.

Après un démarrage compliqué, il est bon de rouler au moins une vingtaine de kilomètres (de préférence sur autoroute) afin de laisser la batterie de la voiture se recharger. Comme expliqué plus haut, les courts trajets, surtout après un démarrage un peu poussif, peuvent se révéler très néfastes pour elle.

Si du gel s'est formé à la surface du pare-brise, il faut essayer de l'éliminer à l'aide d'un grattoir avant d'essayer de faire tourner les essuies-glaces (car ceux-ci risqueraient de s'abimer sur la surface rugueuse formée par le gel). Une autre mauvaise idée est d'asperger la vitre d'eau chaude pour pour éliminer le givre: celle-ci risquerait de regeler par la suite!

Prudence, prudence.

Cela peut paraître bête à dire, mais il convient durant les mois les plus froids de toujours conserver une attitude bien plus prudente que celle que l'on peut adopter durant les autres périodes de l'année.

Le verglas peut se cacher là où on ne l'attend pas. En cas de surprises, d'ailleurs, il faut à tout prix éviter de freiner mais il vaut mieux plutôt braquer et contre-braquer en gardant les yeux sur la destination et surtout pas sur l'obstacle.

Sur les pentes, montez avec une vitesse plus haute que celle que vous utilisez d'habitude, et descendez avec une vitesse plus basse. Pensez à freiner à temps pour être sûr de vous arrêter, et utiliser en priorité le frein moteur. Plus que d'habitue, gardez vos distances, contrôlez votre vitesse et soyez prudents sur les plus petites routes (non épendées) ou sur les ponts.

Enfin, un petit mot pour la route: il est utile de garder dans sa voiture une couverture, un lampe de poche, et de penser à bien recharger son GSM avant les plus longs trajets.

voitureneigedeux

 

 

 

Commenter cet article