L'histoire de la Jeep

par Nicolas Gaspard

Jeep qui es-tu?

jeepcherokee

Véhicule tout terrain par excellence dont la popularité n'est plus à prouver depuis ses bientôt 73 ans d'existence, la jeep évoque aussi à l'esprit l'image de ces voitures de guerre que l'on peut voir dans les films américains à propos de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, si tout le monde a sa vague idée sur l'origine de la Jeep, peu de gens connaissent vraiment l'histoire de cette voiture si particulière.

Voici donc une petite histoire de la jeep.

Jeep, véhicule de guerre.

jeepwillys

Nous sommes en 1940. Si les Etats-Unis ne sont pas encore officiellement rentrés en guerre contre l'Allemagne et ses alliés japonais et italiens, ils sentent tout de même que l'heure où ils seront forcés de prendre part au conflit approche à grand pas. Pour se préparer, les chefs d'état major décident de s'équiper d'un nouveau véhicule qui remplacerait avantageusement les Ford-T et les motos qui étaient d'usage à la fin de la première guerre mondiale. Ils veulent un véhicule léger de reconnaissance, quelque chose de simple et d'efficace qui remplirait ses missions avec une très grande fiabilité. Une entreprise remporte alors l'appel d'offre lancé par l'armée: Bantam, un minuscule constructeur presque inconnu présente un concept dans lequel on retrouve beaucoup des caractéristiques qui seront plus tard celles de la Jeep. Mais voilà, Bantam n'a pas la capacité de répondre aux énormes commandes que s'apprête à effectuer l'armée américaine.

En octobre 1941, une autre entreprise est donc sélectionnée: Willys, qui propose son propre modèle, dénommé "MB". Mais en décembre 1941, les Etats-Unis qui sont officiellement rentrés en guerre ne veulent pas dépendre d'un seul constructeur pour la production de leur nouveau véhicule de reconnaissance. Ford, qui propose le modèle GP, très similaire à celui que propose Willys, se joint donc à l'aventure. La voiture connaîtra de nombreux ajouts et améliorations au cours de la guerre et après mais son idée de base, celle d'une automobile tout terrain, efficace et au confort simple, légère et fonctionnelle, restera la même.

La Jeep était née.

Que veut dire "jeep"?

De nombreuses théories, légendes urbaines, et explications plus ou moins fumeuses tentent d'expliquer d'où vient ce fameux nom de "jeep". Passons en revue quelques-unes des explications les plus communément admises.

La Ford GP-W

jeepgpw

Le véhicule proposé par Ford, à l'origine, était donc appelé GP, soit disant acronyme de "general purpose" (usage général) rôle que la jeep était censée tenir dans l'armée. Les américains prononçant GP "djipi", ce mot serait devenu, avec le temps et au fur et à mesure qu'il se répandait parmi les GI's, le mot "jeep".

Si cette théorie est largement répandue (en fait c'est celle qui est considérée comme étant la bonne par le plus grand nombre de personnes) elle comprend néanmoins des failles. D'abord, certains soutiennent que les soldats qui conduisaient le véhicule n'étaient pas au courant du nom technique donné par Ford à son modèle, et que donc le mot "jeep" ne peut pas venir de "GP", et ensuite, d'autres disent que la "jeep" n'était pas du tout conçue pour un usage général à l'origine, vu qu'elle avait le but très particulier de servir de voiture légère de reconnaissance... Donc l'abréviation de "general purpose" n'aurait pas pu se répandre parmi les soldats.

Eugène the Jeep

Au début des années 40, la bande dessinée Popeye est très populaire, aux Etats-Unis surtout. Dans cette bande dessinée apparaît un personnage, Eugène the Jeep, sorte d'animal imaginaire possédant une habilité incroyable et des facultés magiques étonnantes. Les soldats, qui retrouvaient dans la jeep ce même genre d'habilité hors du commun, et qui considéraient que ses qualités et son efficacité étaient tout simplement magiques, aurait associé le nom de cet animal de BD avec celui de la voiture.

eugenejeep

Le jargon

Une autre théorie prétend que le mot "jeep" est plus ancien que la voiture elle-même... Ce serait en effet le surnom attribué par les conducteurs et les mécaniciens de l'armée aux jeunes recrues, aux gadgets technologiques récents et/ou aux nouveaux modèles de voiture. Le Jeep aurait simplement gardé ce nom qui serait passé ensuite dans le vocabulaire des autres corps de l'armée.

Juste ce qu'il faut

La dernière des légendes ou théorie qui entoure l'origine du mot "jeep". Au tout début, cette automobile était pensée comme une machine au confort minimaliste, efficace et prévue pour une courte durée de service. La plus simple possible, la moins chère possible. Elle aurait donc gagné auprès des soldats le surnom de "Just Enough Essential Parts" (juste assez de pièces essentielles), surnom qui aurait ensuite été réduit sous la forme d'un acronyme "jeep".

Amis des tout terrain et d'histoire, choisissez l'explication que vous préférez.

La Jeep, d'après la guerre jusqu'à nos jours.

Après ces petites digressions étymologiques, revenons à notre histoire de la jeep.

La voiture comme on le sait, se comporte à merveille durant la guerre, remplissant parfaitement ses fonctions jusqu'à imposer à l'esprit cette image du véhicule tout terrain par excellence, réputation encore intacte aujourd'hui.

En 1950, Willys, qui avait fourni plus de 60% des jeeps de l'armée américainne durant la guerre dépose officiellement la marque "Jeep" qui sera plus tard revendue à Kaiser Motor. Mais dans un premier temps Willys concède les droits de fabrication à un constructeur français, Hotchkiss. Cela permet à l'armée française, qui fait face à un échec dans le développement de son propre véhicule tout terrain de reconnaissance, le "VLR", de relancer la fabrication de la jeep pour ses propres troupes.

Les dirigeants de Willys, qui ne perdent bien évidemment pas le nord, comprennent qu'il y a de véritables possibilités pour que la Jeep s'exporte du domaine militaire au domaine civil. Willys fusionne avec Kaiser (Willys-Kaiser) avant d'être rachetée par la American Motors Corporation (AMC), en 1956.

Mais la Jeep passe de main en main, puisqu'à son tour l'AMC qui traverse une période très difficile économiquement fini par être rachetée par Renault, le constructeur français bien connu, au début des années 80. Celui-ci, qui compte bien développer plus encore le projet de Willys de vendre la Jeep dans le domaine civil, tente de faire du véhicule une passerelle en vue de conquérir le marché américain.

Cette tentative, malheureusement pour Renault, ne rencontra pas le succès attendu. AMC, qui était devenu un véritable poids pour le constructeur français est revendue à Chrysler en 1987.

Comme tout au long de son histoire, la marque conserve le nom de Jeep, qui est définitivement symbole de confiance et de fiabilité dans l'esprit du consommateur. Chrysler parvient à relancer la Jeep et à en faire une des marques phares du monde des voitures tout terrain.

Aujourd'hui la Jeep, propriété de Fiat Chrysler Automobile reste une figure de proue, avec un record de vente pour l'année 2012, et la sortie cette année de la Jeep Renegade ainsi que d'un nouveau modèle de la Jeep Cherokee,...

 

 

Commenter cet article