Les 80 printemps de la Citroën Traction Avant

par Berhin Sabrina

0

La Citroën Traction Avant fête ses 80 ans ! Pour célébrer l’événement, ces modèles ont occupé une place de choix à l’occasion du rassemblement annuel de l’Amicale Belge des Clubs Citroën au pied de l’Atomium, ce dimanche 27 avril. C’était l’occasion, pour les amateurs et passionnés, de découvrir ou de redécouvrir la Traction Avant. À notre tour à présent de revenir sur l’histoire de cette voiture mythique.

Le 18 avril 1934, la presse découvre la Citroën « 7A » en exclusivité. André Citroën mise beaucoup sur cette nouvelle voiture, censée sauver l’entreprise de la faillite. Pour cela, il joue la carte de l’innovation. Dès le premier coup d’œil, la Citroën 7A marque par son esthétique moderne. Alors que ses contemporaines sont très carrées, le nouveau bébé d’André Citroën présente des courbes et est entièrement aérodynamique. Mais sa modernité ne se limite pas à son apparence : ses freins sont hydrauliques et ses quatre roues sont indépendantes.

En ce qui concerne la traction avant, la Citroën 7A n’a rien inventé. Par contre, c’est la première fois qu’une telle voiture est produite en grande série. Cette nouveauté lui vaudra son petit surnom : la Traction.

La Traction est donc l’attraction automobile de l’époque. Mais André Citroën voit les choses en un peu trop grand. Son lancement est tellement couteux que la nouvelle Citroën ne remplit pas sa mission de sauvetage. Du coup, à la fin de l’année 1934, l’entreprise passe entre les mains de Pierre Michelin.

Malgré tout, la Traction continue à être produite jusqu'en 1957. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’armée française l’adopte. Quant aux Allemands, ils la réquisitionnent dès 1940. Elle devient ensuite le symbole automobile de la Résistance. Ainsi, la Traction entre dans l’histoire.

Au-delà de son rôle dans la Deuxième Guerre mondiale, la Traction devient une vedette du cinéma. La plupart des longs-métrages dans lesquels on la retrouve font partie de la catégorie des films noirs.

En 1957, la Traction fait son entrée dès les premières minutes du film Le rouge est mis. Jean Gabin, alias Louis, et ses deux acolytes s’en servent pour réaliser leurs hold-up.

1

 

En 1973, dans L’affaire Dominici, le commissaire Sébeille arrive en retard avec ses valises sur le toit de la voiture, qui n’est autre qu’une Citroën Traction Avant.

Traction 2

 

Deux ans plus tard, la désormais star automobile participe à la reconstitution de l’atmosphère si particulière d’après-guerre, dans Flic Story.

3

D’autres films peuvent encore être cités comme Le cerveau, Touchez pas au grisbi, Le gang, Les vieux de la vieille, Le bon et les méchants, L’armée des ombres, Poil de carotte ou encore La 7ème compagnie au clair de lune.

 

 

Commenter cet article