Les voitures électriques en Belgique

par Manon Thomas

20151127

L'utilisation de la voiture est une habitude bien ancrée dans notre quotidien, le souci de l'environnement l'est aussi de plus en plus aussi. L'offre des voitures électriques commence à se diversifier. Le conducteur est-il bien au courant des alternatives vertes disponibles ? Nous avons fait une sélection des meilleures ventes automobiles en Belgique.

Voitures "noir-jaune-rouge"

L'E-Car 333, 100% belgo-électrique

Elle est innovante mais intrigante, cette voiture est à trois roues, deux disposées à l'avant et une à l'arrière. Elle est conçue à partir de matériaux écologiques ou recyclés, elle est légère, 800kg à vide avec le choix de deux puissances pour les batteries de 15 KW ou 25 KW.

Pourquoi 333 ? Selon Xavier Van der Stappen, le concepteur, ce chiffre renvoie à trois caractéristiques spécifiques du véhicule : 3 roues, 3 places et 300 km d'autonomie maximum.

L'E-Car 333 se recharge sur une prise conventionnelle en 3h, ou en 1h via une borne de recharge rapide. elle est bridée à 130km/h pour garantir l'autonomie, variable selon les modèles : 150, 200 ou 300 km, selon le type de véhicule. L'usage est le facteur jouant sur l'automne de route. « On parcourra de moins grandes distances avec une conversion « Fun » pour les loisirs qu'avec une conversion « Cargo » en utilitaire pour le travail par exemple », explique Xavier Van der Stappen à nos confrères du Soir.

Les batteries ne sont pas vendues séparément de la voiture, elles font donc partie intégrante de l'achat. En fin de vie, elles seront reconditionnées et revendues, ainsi la réutilisation des matériaux est assurée.

Le châssis est très flexible, ce qui donne 6 déclinaisons pour la voiture.

Il y a « La City Urban » déclinée en deux version, la « 333 » avec 3 sièges, la « 334 » avec deux sièges avant et deux sièges arrière,

Ou encore la « Fun » déclinable en un petit buggy 2 places, ou en roadster 2 places. Enfin, la conversion « Pro » en version utilitaire « Cargo » ou « pick-up ». La voiture est toujours à l'état de prototype et les concepteurs envisagent une mise en production dès l'an prochain. Les prix ? . La société « ECAR Belgian Green Vehicle » a rassemblé quatre investisseurs fondateurs belges, tous impliqués dans les énergies renouvelables et/ou le secteur de la mobilité.

C'était l'innovation du Salon de de l'Auto de Bruxelles en janvier 2015, elle sera commercialisée dés 2016 et pour le moment le véhicule reste un prototype.

L'impéria, le prestige belge se met au vert

Le dernier fleuron belge de l'automobile a ressuscité avec la mise au vert de sa voiture. Mêmes phares et même calandre mythique. La technologie de motorisation Power Hybrid et son système de propulsion sont les aspects modernes. Green Propulsion est une spin-off de l'Université de Liège, Liège qui est aussi la ville originaire de la marque séculaire.

C'est une voiture hybride, ce qui veut dire qu'elle n'est pas totalement électrique. Il y a une alternance entre une motorisation classique à essence, et une motorisation sur batterie, l'autonomie sur batterie se limite à 60 km alors que d'autres marques « vertes » poussent l'autonomie de leurs véhicules à plusieurs centaines de kilomètres. La voiture n'est pas encore disponible à la vente, faute d'homologation. Mais dès sa commercialisation, espérée pour 2016, on espère que les ventes atteindront les 200 ventes par an.

Venues d'ailleurs...

Avec 521 ventes en Belgique pour 2014 selon les chiffres de la Febiac, la voiture Tesla Model S séduit. La 2ème voiture de la marque californienne trouve sa spécificité dans la transmission intégrale Dual Motor par deux moteurs qui fournissent l'énergie ensemble. L'un est à l'avant et l'autre est à l'arrière de la voiture, la Model S contrôle les roues avant et arrière de manière indépendante par un système sophistiqué.

La Nissan Leaf est la voiture électrique la plus vendue à travers le monde. En Belgique ce sont 178 unités qui ont été vendues en 2014. L'autonomie de batterie est estimée à 199 km par le constructeur et la vitesse maximale de la voiture est de 145km/h

La batterie est en lithium et recyclable à 95%, le métal est exploité sous forme ionique. la batterie libère de l'électricité via l'échange continu d'ions de lithium, plongé dans un liquide électrolyte, conducteur de courant. Ces ions voyagent entre les deux bornes de la batterie. Ses batteries ont l'avantage de s'autodécharger moins vite.

Ensuite vient la BMW i3 avec 173 ventes en 2014, la marque allemande s'appuie sur sa renommée pour séduire l'acheteur potentiel, puissance, design et l'écologie, car c'est bien l'unique voiture électrique chez BMW puisque la luxueuse I8 est elle, hybride.

L'i3 est une voiture propulsion dont la transmission est assurée par une boîte avec un seul rapport. Le moteur électrique est doté de la technologie BMW eDrive, qui permet la récupération d'énergie lors des phases de freinage ou de décélération. Sa vitesse maximale est bridée à 150 km/h.

Coté vert, la voiture mise aussi sur les finitions... l'intérieur des voitures BMW i est imaginé avec des panneaux de contre-portes et un tableau de bord réalisés dans une fibre naturelle renouvelable, du cuir tanné naturellement et un bois d'eucalyptus à pores ouverts certifié.

Au total, 25% des matériaux utilisés dans l'habitacle d'une BMW i3 sont des produits renouvelables ou recyclés lorsqu'on parle des éléments en plastique. Le prix de base est de 36.000 euros.

La Zoé, la « French Touch » de Renault a une puissance de 88 chevaux et peut atteindre 130km/h. 110 voitures ont trouvé acquéreur. Elle utilise aussi les batteries avec la technologie lithium-ion. Elle se démarque de ses concurrents par la location obligatoire de la batterie. A l'achat de la voiture, les batteries ne sont pas comprises.

La e-golf et sa philosophie « Think Blue » propose une technologie à propulsion. Elle récupère l'énergie du freinage en la stockant pour ré-alimenter la batterie. Le constructeur n'a vendu que 45 modèles en 2014.

Qui dit voiture électrique, dit infrastructure pour pouvoir recharcher les batteries. Il existe une carte interactive où de très nombreuses bornes de recharge publiques sont répertoriées dans toute l'Europe.

Rendez-vous sur ChargeMap.com pour trouver la borne la plus proche de chez vous.

 

Commenter cet article