Maserati : coup d'éclats...de verre !

par Nicolas Gaspard

Maserati

Il y a des coup de pub qu'il est parfois préférable d'éviter ! C'est le cas de la marque Maserati...

Lors de l'ouverture des portes du salon de Qingdao en Chine, le propriétaire d'une Maserati mécontent du service après-vente du constructeur, a choisi de détruire sa voiture !

Le propriétaire chinois a engagé quatre gros bras pour détruire son véhicule sur la place publique. Objectif de la manoeuvre : protester contre la qualité du service après-vente de Maserati.

Le prix de cette Quatroporte est évalué à 325.000 euros !

Et, à mon humble avis, la valeur de reprise du véhicule est nettement moindre après destruction !
Est-ce donc bien intelligent, monsieur "Wang" de protester de la sorte pour attirer l'attention du constructeur italien ?

Avez-vous vraiment tant d'argent que ça, que pour engager quatre malabars pour cogner sur votre voiture ?

Je dis ça, je dis rien, mais quand un conducteur belge n'est pas satisfait de sa voiture, il en averti son garagiste. Ensuite - le cas échéant - il prévient un magazine de consommateur, intente une action en justice et, oh scandale pense éventuellement à changer de voiture, de modèle voire de marque !

A ma connaissance, j'ai peu d'exemple de personne qui sont prêtent à se passer d'une somme de 325.000 euros.

Enfin, et à titre personnel, monsieur Wang, je tiens à vous informer que lorsque vous ne serez plus satisfait de votre prochain achat en matière automobile, pas la peine de donner des coups de masse dessus. vous trouverez mes coordonnées sur le site de Nostalgie. Vous pouvez me l'envoyer sans soucis. Je m'en contenterai bien volontier ou ferai plaisir - pourquoi pas - à l'un de nos auditeurs...

Plus d'articles a propos de:

 

Commenter cet article