Savoir-vivre : que dire, que faire ?

par Leslie Rijmenams

Le Nouveau savoir vivre malin c1 largeQue dire, que faire en société ? Quels sont les nouveaux codes de la réussite ? Les guides de la politesse se multiplient et ne se ressemblent pas toujours. Avec Le nouveau savoir-vivre malin, pour 6 euros, vous avez une mine d'or d'informations qui pourraient vous sauver la mise. Exemples concrets. 

La main ou la bise ?

En principe, on n'embrasse pas une personne qu'on voit pour la première fois (sauf à Nostalgie, eh ouè, on est open chez nous). CELA DIT, si cette personne vous tend le visage, il serait inconvenant de refuser. Sinon à part ça, qui fait quoi ? 

- On vient de vous présenter à quelqu'un : c'est à cette personne de vous tendre la main ou la joue. 
- C'est à vous que l'on vient de présenter quelqu'un : à vous de décider. Si vous optez pour la bise, évitez le "Chez nous, c'est trois (deux, quatre...), ça vous fera passer pour un plouc. Un gentil plouc, mais un plouc quand même. 

IMPORTANT : quand vous serrez la même, ne faites pas autre chose en même temps. Regardez la personne à qui vous serrez la main dans les yeux. A ne pas faire : tirer la main de l'autre vers soi, la secouer frénétiquement, serrer la main en broyant les doigts de son interlocuteur ou alors, sans énergie. 

Comment être un bon employé ? 

- Ne jamais dire "plus tard" à son patron. "Non" ou "Merci", ça passe. Mais "plus tard", ça fait vraiment genre "vous n'êtes pas dans mes priorités boss."

- Pour demander une augmentation, ne mettez pas en avant ce qu'elle ne vous apporte pas (autrement dit : ne dites pas que vous ne parvenez pas à joindre les deux bouts). Pour argumenter, mettez en avant ce que vous apportez, exemple concret à la clé.

- Comment dire bonjour au boulot ? La bise à tout le monde, c'est parfois interminable. Un rapide "bonjour", un sourire, un petite geste de la main ou de la tête sympathique peut suffire. Si c'est de coutume de serrer la main du patron, c'est à lui de la tendre. 

- C'est votre jour de repos, mais une collègue est malade. On vous demande la remplacer... OK. Vous filez sous la douche et partez au boulot sans broncher. Vous serez d'une manière ou d'une autre récompensé un jour ou l'autre. Mais attention aux abus ! 

Comment être malin sur Facebook ? 

- Un message insultant sur votre mur ? Ne réagissez pas en live et passez en mode privé. 

- Vous venez de rompre et vous vous apprêtez à modifier votre situation de "en couple" à "célibataire". Pour éviter les commentaire, procédez à ce changement en toute discrétion. Dans les paramètres de Facebook, choisissez de rendre cette info non visible, même par vos amis. L'info ne sera pas publiée à l'ensemble de vos contacts. 

- Ex: ami ou pas ami ? C'est plus courageux de dire non tout de suite que de la/le backer 3 jours plus tard. Ca marche aussi pour les amis qu'on a plus vus depuis 12 ans et qu'on ne souhaite pas revoir. Le savoir-vivre, c'est aussi savoir dire non. 

L'ASTUCE : faire des listes. Au lieu de supprimer votre ex-beau-frère, transférez-le dans une liste de contacts qui ne peuvent voir que certains de vos statuts, triés sur le volet. 

Et le premier rendez-vous, dans tout ça ?

- Pour le premier rendez-vous, soyez frais, douché, naturel et vêtu d'une tenue sage. Choisissez un bistro tranquille où vous vous sentez bien, qui met votre invité à l'aise. N'allez pas chez vous pour la première rencontre : qui lui dit que vous n'êtes pas un psychopathe ? Le meilleur moment : l'apéro, en fin d'après midi. 18h-20h30, c'est suffisamment long pour se découvrir et suffisamment court pour ne pas mourir d'ennui si le courant ne passe pas. C'est le moment du happy hour où les consommations sont à moitié prix. Et la possibilité de poursuivre la soirée si affinités il y a... 

- Le first kiss ? un baiser ni du bout des lèvres, ni façon ramonage. Simple et efficace. 

- Et si c'est le rateau ? La vengeance est un plat qui se mange froid : oublez cette phrase. Soyez le plus fair-play possible et éviter de faire payer le prochain candidat ! Pas la peine non plus de savoir absolument pourquoi, tout le monde ne vous trouve pas charmant, il faut vous y faire. 

- La soirée finit chez lui ou chez moi... mais ça ne kloppe pas : prévoyez de l'argent pour le taxi histoire de retrouver votre liberté rapidos. Si c'est chez vous, servez-lui un café serré pour qu'il comprenne vite la direction de la porte. Quand il prend sa douche, faites le lit bien au carré, insallez-vous à votre bureau pour vérifier un dossier urgent. S'il reste, sortez l'artillerie lourde : aspirateur, produits détergents, faites le ménage... Et si vous ne vous faites toujours pas comprendre, discutez de la pluie et du beau temps avant de lui dire salut. 

Et pour ne jamais perdre votre bon sens, sachez que le bouquin est dispo en version numérique. A bon entendeur...

 

Le nouveau savoir-vivre malin de Catherine et Laurence Dupin aux éd. Quotidien Malin

 

 

Commenter cet article