Plantes : comment soigner nos bobos ?

par Leslie Rijmenams

plantes medicinalesCe matin, nous parlions de vos petits bobos avec Philippe et Bruno. Migraines, états fébriles... quelles sont vos remèdes de grands-mères?

Perso, je n'ai pas trouvé de Mamy mais bien un savant en la matière : Yves Vanopdenbosch. Directeur de l'Ecole des Plantes de Lessines, il y dispense la Phytothérapie traditionnelle européenne. On y apprend l'utilisation des plances médicinales avec efficacité et sécurité.  

"J'aime le titre de remèdes de grands-mères" me confie-t-il. "D'abord parce qu'on s'inscrit d'emblée dans une tradition, dans un savoir qui se transmet de génération en génération. Et c'est peu de le dire quand on sait que la phytothérapie est vieille d'au moins 5000 ans ! Ensuite, parce que la grand-mère évoque de doux souvenirs, plein de tendresse et d'affection. On se sent déjà mieux rien que d'en parler..."

Voici quelques remèdes de bonnes femmes. Oups, pardon: de bona fama, donc "de bonne renommée". 

Bye bye paupières gonflées grâce au thé

Gardez vos sachets d'infusettes de thé. Plutôt que de les jeter, placez-les au réfrigérateur. Une fois froides, appliquez-les directement sur les paupières fermées et relaxez-vous pendant 10 minutes. L'astringence du thé, combinée au froid, va resserrer les tissus. Avec un peu de persévérance, vous retrouverez vite un regard vivifié. Néanmoins, respectez une alimentation saine et des heures de sommeil en suffisance. 

Menthe poivrée, mal de tête envolé

Prenez dans le creux de votre main 2 à 3 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée (diluée dans de l'huile neutre!) et avec l'index de l'autre main, appliquez-les sur le haut du front (pas trop près des yeux!!). Vous allez rapidement ressentir une sensation de fraîcheur intense à cet endroit, ce qui va soulager la douleur. Répétez l'application si nécessaire. Lavez-vous bien les mains. A ne pas faire chez le bébé, l'enfant ou la femme enceinte !!

Difficile à traiter : les migraines. Merci la grande camomille

Les thérapeutes britanniques ont obtenu de bons résultats avec une plante : tanacetum parthenium, communément appelée la grande camomille. L'idée est d'avoir la plante vivante chez soi, dans son jardin ou en pot sur son balcon (en plus, elle est jolie). Chaque jour, mâchez 2 à 3 feuilles de la place. Faites-le pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Mais la persévérance paie : la plupart des gens sont fortement soulagés. 

L'eau de mélisse des Carmes contre les lourdeurs d'estomac

Fabriquée depuis 1611, l'eau de mélisse des Carmes est un produit miracle. Les Carmes (en Provence) en gardaient jalousement la recette. Il s'agit en fait d'un alcoolat composé de diverses plantes : mélisse, citron, coriandre, angélique... On en trouve toujours en pharmacie. Mode d'emploi : quelques gouttes sur un morceau de sucre. 

Casser la voix : stop grâce à la cannelle

Contre les extinctions de voix, il existe de nombreuses plantes efficaces parmi lesquelles le sisymbre officinal ou le bouillon-blanc. Mais un vieux remède suffit bien souvent : la cannelle. On prend en bouche un tout petit fragment d'écorce et on le mâchouille lentement. Sa paroi extérieure se décompose alors lentement en une substance gélatineuse. Ce sont des mucilages qui vont être adoucissants. La cannelle libère en même temps des huiles essentielles qui vont aseptiser votre pharynx et votre larynx. L'idéal étant de mettre la voix au repos durant cette période qui fait parfois, bien du bien à certains maris. 

Le plantain apaise les piqûres

Le plantain pousse quasiment partout. Pour soulager une piqûre d'insecte ou d'ortie, on écrase la feuille entre les doigts pour en extraire le suc et on applique directement ce dernier sur le mal. Le plantain est anti-inflammatoire et antiallergique. Le soulagement se fera vite sentir... 

Le fenouil pour les futures mamans

Les graines de fenouil permettent de produire un lait de qualité en quantité. Méthode : prenez une cuillère à café de graines sèches. Faites les infuser 5 minutes dans une tasse d'eau chaude frémissance. Buvez en 2 à 3 tasses par jour. De plus, les principes actifs vont passer par le lait maternel chez bébé et permettront de prévenir les fameuses coliques du nourrisson. De quoi faire d'une pierre deux coups. 

Plus de mal des transports grâce au persil

Adieu les nausées en auto, en bus, en train, en avion... grâce au persil frais ! Prenez-en un brin et attachez le à une petite cordelette que vous placerez directement en contact de la peau au milieu du thorax. Les femmes peuvent le fixer sur le milieu de leur soutien-gorge. Explication ? Aucune. Et pourtant, ça marche paraît-il. N'est-ce pas le principal ? Alors arrêtez avec vos questions, bande de petits curieux :) 

 

Commenter cet article