Tour du monde des sens

par Leslie Rijmenams

hamamVendredi après-midi. Après une semaine éprouvante, je prends la direction du Dolce la Hulpe. Caché dans un domaine verdoyant qui longe la Chaussée de Bruxelles, cet ancien centre de formation d’ IBM s’est aujourd’hui transformé en hôtel et centre de bien-être de luxe.

Pour ceux qui ne savent pas ce que « se faire dorloter » veut dire, qu’ils se rassurent. Je pense avoir mis le doigt sur une excellente adresse. La philosophie du spa Cinq mondes, c’est justement de prendre soin de ses clients en les faisant voyager aux 4 coins de la planète. A travers des odeurs, des textures, des rituels. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers le soin : « Tour du monde ».

Mon escapade débute par une demi-heure dans l’espace dédié au hammam, en solo. L’ambiance feutrée et la chaleur rassurante du bain à vapeur me décontractent illico. De haut en bas : des mosaïques orangées me plongent tout de suite dans le mood oriental. Des petites lumières au plafond font office de ciel étoilé. Pour me rafraichir : un chiffon trempé dans une eau parfumée à la fleur d’oranger. Divin. C’est après cette douce mise en situation que Laurianne me prend en charge. C’est elle qui me chouchoutera 2 heures durant.  Et autant dire que sa jeunesse n’enlève rien à son savoir-faire. Comme quoi, quand il est question de passion et de tradition…

Mes soins débutent donc par un gommage fruité, à base de purée de papaye. Afin de se plonger directement dans l’ambiance, Laurianne vaporise l’eau de Siam. On inspire, on expire. Deux fois. Le rituel peut commencer. 20 minutes de scrub gourmand et mon corps est éclatant, écarté de ses peaux mortes qui l’empêchaient de respirer.

spa cinq monde massage ayurvediquePetite douche histoire de pouvoir continuer le soin proprement et c’est parti pour une détente à l’état pur. Je quitte la Thaïlande pour rejoindre l’Inde et ses fameuses méthodes ayurvédiques. Laurianne me demande si je me sens tendue et où ? Les trapèzes, mon point faible. A nouveau : j’inspire, j’expire. Deux fois. Elle commence le massage. Petite pression à hauteur des mollets, des genoux, des reins, du dos, du cou. Et c’est parti. Laurianne chauffe son cocktail d’huiles végétales dans ses paumes et agit sur mon corps à coups de mouvement secs et circulaires. Les huiles grasses de sésame, de neem et de Boswellia régénèrent ma peau, la nourrissent et apaisent mes tensions. Je me sens partir.

spa cinq mondes visageSeulement voilà, il y a mon corps et il y a ma tête. Et je sens qu’elle jalouse sérieusement  ceux qui se sont déjà fait chouchouter la coquine. Ni une ni deux, je fais le grand écart, me tourne vers l’Est et c’est Bali qui s’ouvre à moi. Un petit jet d’eau micellaire aux cinq fleurs pour nettoyer mes yeux et c’est parti. Après l’avoir gommé, Laurianne traite mon visage tiré avec cinq extraits de fleurs : le frangipanier, le gardenia, l’hibiscus, le ylang-ylang et la fleur de lotus adoucissent mon teint et m’hydratent en profondeur. A moi la peau de bébé ! Adios le regard fatigué. Magiques, de petits tapotement permettent au sérum jeunesse de mieux imprégner mon visage et de fluidifier la circulation à hauteur de mes cernes… Pour terminer le rituel balinais, Laurianne maintient et balance doucement ma nuque de droite à gauche. Sans oublier mon cuir chevelu et mes épaules qui la remercient…

spa cinq mondes reflexologie plantaire

 

Dernière étape, déjà. Mon ultime voyage m’emmène en Chine et file droit vers mes pieds. Il s’agit ici de réflexologie plantaire ou comment relancer l’énergie de rééquilibrer le corps à pressant des points stratégiques. Le panard ! En écrivant cet article, je me dis que je ne fais pas bien mon métier. Que je devrais avoir des choses à dire, des reproches et des critiques à faire. Et pourtant, rien, nada. Désolée mais c’est un sans faute. La preuve, c’est qu’après avoir traité mon pied gauche, je n’ai pas senti qu’on s’y prenait à mon pied droit. Le paroxysme du voyage. Et c'était sans compter cette crème miracle à base de menthol et de camphre qui a relancé toute la circulation de mes jambes. Je me suis laissée allée comme un nouveau-né au sein de sa mère. Un mot, avant même de parler de détente : la confiance. Confiance dans les techniques et les soins traditionnels qui, depuis des milliers d’années permettent à tout un chacun de se recentrer. Vendredi, les 1001 nuits n’étaient pas loin. Le nirvana non plus.  

 

 

Rituel : "Le tour du monde", 195 euros, au Spa 5 mondes. 
Dolce la Hulpe, 135 Chaussée de Bruxelles, 1310 La Hulpe.
TEL : 02 290 99 01. WEB : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Commenter cet article