Grosses fesses, gros cerveau !

par Leslie Rijmenams

beyonce fessesQuel est le point commun entre Beyonce, Rihanna, Kim Kardashian, Jennifer Love Hewitt, ma concierge... et moi ? N'en rougissons plus, nous avons des hanches prononcées. Ou, pour le dire plus cash : des fesses bien fournies. Mais plus de panique, on est aussi plus intelligentes, parait-il. 

Stop au diktat du popotin pas plus gros que deux noix de coco ! Tablez sur les pastèques ! Pourquoi ??? Car nos fesses seraient un atout mental...

Pas de fesse, pas de neurone

Selon des chercheurs de l'Université d'Oxford, en plus d'être un véritable atout corporel, les grosses fesses seraient également une preuve d'intelligence. Sur les 16.000 femmes "étudiées", celles ayant le plus gros popotin seraient plus intelligentes que les autres.

Suprenant et pourtant très sérieux : la graisse des fesses provoque un excès d'Oméga 3 dans l'organisme et donc une plus grosse quantité d'acides gras, reconnus notamment pour leurs bienfaits sur le développement du cerveau. 

Fesses bien fournies, femmes moins fragiles

Les femmes aux fesses charnues seraient aussi plus résistantes au diabète et aux maladies cardio-vasculaires. Pourquoi ? Car elles ont un taux de cholestérol faible qui permettrait de produire des hormones pour métaboliser le sucre.

Une autre étude (Californie et Pittsburg) affirme également que les femmes dotées de grosses fesses et de petits seins vivraient plus longtemps que les autres. En Angleterre, là, des chercheurs affriment que les femmes britanniques les plus épanouies ont une taille 44.

Sur ce, on se recommanderait bien une petite boule de glace les copains (ou deux, ou trois) ? 

glaces party

 

Commenter cet article