Le force intérieure by Tao

par Leslie Rijmenams

Photo de famille TAOJ'ai été piégée les amis. Il y a 2 mois, une sympathique attachée de presse me propose de participer à un programme de coaching avec athlètes olympiques et tout le ramdam. Coaching à domicile, séance en groupe, abdos, footing... Un coup d'oeil sur mes cuisses trop flasques  et ma décision est prise : ok, je fonce à ce fameux Tao Inner Strength.  Je vous le dis tout de suite : mes cuisses sont toujours marshmallow, mais j'ai de nouveaux copains :)

Le 1er rendez-vous est fixé le 10 mai, dans une boutique design de la Chaussée de Louvain. Je rencontre une belle brochette de coachs : Elodie Ouedraogo (médaille d'argent aux 4 x 100 m aux JO 2008), Glenn Vercauteren (le fils de Franky) et Wout Verhoeven (champion de Belgique du 100 m) --> ça calme <--
Autour de ces mastodontes gravite une vingtaine de personnes : journalistes, bloggeurs, amis des entraineurs... ** et des bouteilles de Tao **. Une ambiance bon enfant pour un entrainement qui est tout sauf innocent. Planche, pompes, abdos-fessiers, corde à sauter... De quoi nous mettre en appétit pour ce qui nous attend. Durant les 4 semaines qui suivent, j'ai droit à un coach personnalisé, à domicile s'il vous plait. ** Il porte un t-shirt Tao. **

Les semaines se passent et je maîtrise la planche. Rien que ça, c'est une fierté personnelle. Mais ce que j'attends surtout, c'est retrouver mes joyeux camarades. C'est pas tout ça mais on s'est bien marré au Parc Josaphat. Début juin, la mauvaise troupe et moi nous retrouvons dans ce haut lieu vert schaerbeekois, ** équipés de baskets Tao**. La chance aidant, il faisait beau (c'est toujours mieux pour un jogging). Revers de la médaille : le parc grouillait de monde. Avec nos squats et nos pas de géants sensés endurcir nos mollets, on n'avait pas l'air fins... 

 

 

Dernier rendez-vous : la semaine dernière. Le meilleur. Celui on l'on mange. Frank Fol, chef spécialisé dans les fruits et légumes nous donne une petite formation théorique sur nos besoins nutritionnels. "Il faut repenser notre alimentation. Se dire que dans un plat, on va cuisiner un légume et qu'on va l'agrémenter d'un peu de protéines. On va choisir le vin en fonction du légume, prédominant, dans l'assiette. L'objectif, c'est d'inverser notre façon de penser." Là aussi, j'ai appris quelques chose. Vous saviez qu'il existait une vingtaine de cuissons du légumes ? Parmi elles : le fûmage et le risotto avec le légume coupé très fin, en guise de riz. 

Durant cette dernière soirée, nous avons été divisé en 5 groupes. Chacun d'eux devait élaborer une recette. Saine, of course. En toute subjectivité, le plat (voir plus bas) de mon équipe (voir plus haut) était le meilleur. Elsje, Rachid, Sandrine & Leslie ** Tao Friends 4 ever ** Ah oui, je vous le donne en mille : pour accompager les 5 plats, un verre de thé glacé of course... Quand je vous disais que je me suis fait avoir. 

Au début, j'étais impressionnée par toutes ces caméras et appareils photo qui n'avaient de cesse de nous prendre en photo une bouteille à la main. Je me suis finalement fait une raison. Car finalement, le tao, d'après la philosophie chinoise, c'est la force fondamentale qui coule en toute source de l'univers. Si je l'aborde comme ça, je me sens tout de suite plus légère. 

Non, franchement, tout ça pour dire qu'ils sont forts les attachés de presse de nos jours. Jouer avec nos sentiments : "vous allez vous refaire une santé avant l'été et en plus, la session se terminera par un bon repas que vous aurez concocté tous ensemble, dans la joie et la bonne humeur." #MondeDesBisounours
Vraiment bien pensé, sérieusement. Ce genre d'event a pu fidéliser des gens qui, à la base, ne sont pas des publicitaires mais bien des bloggeurs ou des journalistes. Pour être tout à fait honnête, je n'étais pas fan du Tao en arrivant, je ne le suis toujours pas maintenant. Mais je suis contente de m'être créé de nouveaux contacts. Et c'est là que l'agence de com' a vu juste. 

Au final, j'aurai quand même cité Tao 9 fois dans cet article. Ah non, ça fait 10 fois maintenant. 

 

LA fameuse recette : Salade de mâche et de céléri, aneaux d'échalotes aigres, orange, veau laqué et vinaigrette de fleur d'oranger

1. Pelez une grosse échalote et découpez-la en anneaux fins. Arrosez-les généreusement de vinaigre de vin blanc, sel, poivre et assaisonnez. 
2. Coupez 200 g de veau en fines lamelles. Faites-les revenir dans de l'huile de colza et assaisonnez avec de la sauce de soja et du poivre noir. Ajoutez le miel et mélangez bien ; laissez caraméliser. Retirez du feu. 
3. Pressez une orange et mixez le jus avec 2 c. à. s. de yaourt grec, un filet de marinade au vinaigre de vin blanc, de l'huile de colza, du poivre, du sel et quelques gouttes d'extraits de fleur d'oranger. Ce mélange servira de sauce. 
4. Pelez une autre orange. Détachez les quartiers et coupez en morceaux. 
5. Coupez 160 g de céléri blanc en petits cubes d'environ 1 cm. Cuisez-les dans de l'eau bouillante de manière à ce qu'ils restent croquants.
6. Répartissez un peu de viande froide ou chaude dans des petites assiettes creuses. Ajoutez, dans l'ordre, la mâche (160 g), le céléri, les morceaux d'orange et les anneaux d'échalotes. 
7. Assaisonnez avec la vinaigrette.

Si vous le voulez, vous pouvez toujours servir ce repas avec... du Tao Pure Infusion Black Tea, of course. Comme ça, ça fait 11.

 

 

 

Commenter cet article