J'ai testé la Power Plate

par Leslie Rijmenams

power plateJ - 9 semaines avant mon départ pour la Sicile. Avant de penser aux pizzas et pasta pour lesquelles je serai sans pitié, il serait peut-être temps de supprimer tout le surplus accumulé cet hiver... Je dis non à la culpabilité. Mais je dis non aussi à la peau d'orange installée qui m'empêchera de me sentir 100% bien dans mes robes à pois ! Je cherche une méthode rapide pour me raffermir : je teste donc la Power Plate

La Power quoi ? La Power Plate, c'est une machine qui propose un entrainement musculaire grâce à un plateau vibrant. Elle passionne de nombreux spécialistes, comme Muriel Bertrandias, directrice du Power Plate Institute. "Les vibrations amènent un déséquilibre. Du coup, pour retrouver cet équilibre, les muscles se contractent très vite. Lors d'un entrainement normal, les muscles ne travaillent qu'à 30 ou 40% alors qu'avec la Power Plate, on a une concentration musculaire de 97%." Idéal donc pour le rafermissement ! Autre avantage : la PP est vivement conseillé pour lutter contre l'ostéoporose et augmenter la masse osseuse.

Qu'on se le dise : la Power Plate est une chose, la cardio est une autre. La plaque vibrante ne fera jamais autant travailler votre rythme cardiaque qu'une séance de jogging, de natation ou de step. "L'idéal, d'après Muriel, c'est de combiner les deux. Communément, on dit qu'une séance de Power Plate (1/2 heure) = 1h à 1h30 de sport." 30 minutes de jogging par semaine et 2 séances de Power Plate par semaine jusqu'au 30 juin, ça me paraît faisable... 

Comment ça se passe ?  Vendredi après-midi. J'arrive dans un luxueux institut de l'Avenue Louise, à taille plus qu'humaine. Muriel s'occupe de - maximum - 4 personnes à la fois. Je remplis d'abord un formulaire certifiant que je n'ai jamais fait de thrombose, que je ne suis ni enceinte, ni migraineuse (voir ci-dessous). Je me change : collant, t-shirt de sport et pieds nus. Je commence la séance par 60 secondes en position squat (jambes fléchies), le dos bien droit, mes mains tenant l'appareil. De fait, ça travaille. Mes cuisses chauffent, les vibrations accentuent cette sensation. 2ème position : toujours en squat, mais dynamique. Je descends et je monte. 60 secondes. Maximum.

power plate positions

S'en suivent d'autres exercices : squat, je monte une cuisse vers mon buste et dépose ensuite mon pied à terre. Je pose ensuite mes fesses sur le plateau vibrant, dos à lui et me sers de mes mains pour me relever. Une autre idée ? Couchée sur un step, je place mes mollets sur la plaque vibrante, monte et descend mon bassin. Le temps file. 30 minutes sont passées et Muriel me fait un massage qui chatouiiilllle !! "Tout à fait normal, c'est la circulation sanguine qui est relancée." Je place mon dos sur un step, mes molets vibrent. Pendant ce temps, ma coach fait tourner et appuie une grosse balle en plastique sur mes jambes pour relaxer et détendre mes jambes. 

Et donc ? Et donc je sens que j'ai "fais du sport". Si si, je peux le dire. Le lendemain, je suis courbaturée de partout. Normal quand on ne fait rien depuis 6 mois... Je sens que tout est secoué, que mon corps a été remué en profondeur. La bonne nouvelle, c'est que ça m'a plu et que j'y suis donc retournée hier. On dit qu'après 10 séances, les premiers résultats se font sentir. Ma dixième séance est prévue le 21 mai. Tic tac tic tac. 

 

Adresse du test : Power Plate Institute, Avenue Louise 111 à Ixelles. 
TEL : 02 538 11 15 || WEB : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Attention, ne fait pas de Power Plate qui veut. Une série de contre-indications existe. Ainsi, si vous avez des symptômes ou avez souffert des soucis suivants, parlez-en avant de monter sur cet appareil !! Tumeur, épilepsie, cristaux dans les oreilles, grossesse, migraines aiguës, thrombose, phlébite, prothèse articulaire, pacemaker, décollement de la rétine, hernie, état inflammatoire, maladie cardio-vasculaire, diabète, stérilet placé depuis moins de 8 semaines, vis/broches depuis moins de 12 semaines... Ne soyez jamais avare d'explication sur votre état !! 

 

Commenter cet article