L'aquabike : quand une sirène (?!) se met au vel'eau

par Leslie Rijmenams

AquabikeCette année, c'est décidé. JE ME METS AU SPORT !! Bon, j'entends déjà mes copines crier : "Mais tu dis ça tous les aaaannns, Leslie. Sérieusement... jusqu'à quand ? On lance les paris !"

Non les filles, juré, aujourd'hui, je fais voeu de fidélité. Mais comme en amour, il faut du piment pour que ça dure ! Conclusion : je ferai du sport... pas comme les autres. Du sport insolite, quoi. Et pour commencer la série, je décide de me jeter à l'eau. 

Ce qu'il faut savoir, c'est que depuis l'achat d'un joli vélo blanc en été, je ne jure (presque) plus que par le deux roues écolo. Mais d'un autre côté, la piscine a cette faculté de nous faire sentir en vacances. Bref, on va allier vélo et eau, ce sera plus simple. Le vel'eau... l'aquabike en somme ! C'est parti, je m'inscris à une séance découverte aux Ateliers du présent à Braine l'Alleud. Il parait que c'est dans ce centre de sport et de bien-être que les frères Borlée travaillent leur condition physique... Raison de plus pour y jeter un oeil ! 

12h30 tapante. Je me présente à Kevin, bel être des mers qui sera mon coach durant 60 minutes. La séance d'aquabike dure donc ne heure et s'adresse à 10 personnes, grand max. Dans l'équipe du jour : des débutantes d'une petite vingtaine d'année mais aussi des dames d'un âge plus respectacle qui pratique l'aquabike, chaque semaine, depluis plusieurs mois. L'eau est un peu plus fraiche que la température de mon corps et m'arrive à hauteur du buste, une fois le vélo enfourché. Mon engin est donc une byciclette en mode moulin à eau. FUN !

La séance commence donc par un échauffement. On grimpe sur le vélo et on pédale à vitesse modérée, ni trop lente, ni trop rapide. Chaque participante trouve donc sa vitesse de croisière. Le cours est ouvert aux hommes, mais apparemment, il attire davantage la gente féminine. Donc : vitesse de croisière : OK ! On lève ensuite ses fesses de la selle pour se pencher vers le guidon et maintenir cette vitesse. L'exercice dure quelques minutes. Une fois le bassin, l'avant des cuisses et les ischios échauffés, on passe aux choses sérieuses. Car Mister K. nous fait aussi travailler les bras. Le gauche, le droit, tendus, dans l'eau, mouvement circulaires... L'aquabike est en fait une pratique qui permet d'entraîner le corps dans son entièreté. Après les bras, le sprint. 10 secondes. GO ! 10 secondes on où se surpasse, où on va chercher plus loin, plus vite. Retour ensuite à notre vitesse de croisière, avant de repasser au sprint. De revenir à la selle, d'ensuite tendre les jambes position debout sur les pédales... Bref, pendant une heure, on ne chôme pas et, comme après la natation, nos yeux se fermet ! Objectif atteint : je suis vidée et prête pour une bonne sieste :) 

A noter que la séance s'achève par un mini-drainage administre par Mister K. himself. Le jet d'eau relaxe les cuisses et relance le système lymphatique. A noter que l'aquabike - étant donné qu'il a lieu dans l'eau - agit comme un micro-massage sur les jambes durant une heure. Cet état proche de l'apesanteur limite - voire bannit - les chocs et convient parfaitement aux personnes en surpoids. C'est aussi tout benef pour notre peau d'orange et pour le systèle cardio-vasculaire...

En gros, oui les filles ! JE ME METS AU SPORT !! Ou du moins, à sa découverte. Alors c'est bon, lancez les paris ! 

Les Ateliers du présent proposent un abonnement à 125 euros pour 10 séances. Adresse : Avenue du Mont Marcure 17 à 1420 Braine l'Alleud. Tel : 0475 377 570.

Pour connaître les centres d'aquabike en Belgique, une site : aquabiking-be.com.

 

Source : doctissimo.fr

 

Commenter cet article