Le Bota Bota : spa sur l'eau

par Leslie Rijmenams

Bota botaSur le pont, un bain tourbillon. Dans la salle des machines, les vestiaires. Les fenêtres : des hublots et un sauna qui donne sur le Vieux-Montréal. Let me present the Bota Bota

Le navire date de 1951. Il a désormais définitivement jeté l'ancre  pour accueillir des passagers d'un nouveau genre, dans la portion Est du parc des Ecluses, sur le fleuve St-Laurent. Urbain et aquatique, ce spa flottant dévoile une atmosphère à la croisée de la ville, de l'eau et du ciel. C'est le premier spa au monde à être installé sur un si grand bateau. Il fait la joie des Montréalais mais aussi des touristes qui, comme moi, fantasment à l'idée de s'y échouer. J'avoue que se faire bercer par une légère brise alors qu'on a bien chaud dans le jacuzzi, c'est juste divin, après une semaine mouvementée. Idéal pour décompresser.

Outre les saunas, bain vapeur et autres bains à remous, le Bota Bota propose aussi une série de soins qui donnent faim. La marée des myrtilles s'adresse aux peau délicates, il vise à atténuer les rougeurs. Perso, même si ce dernier me serait très utile, je penche plus pour le voile de cacao. Bizarre, non ? La combinaison entre la mandarine et le cacao en fait un soin comestible antistress et anti-âge. Bien tentants aussi : le rayon de miel, la brise citronnée ou encore le soin détente contours des yeux aux bleuets. La gastronomie québécoise, ce n'est donc pas que dans l'assiette. 

"Trop dur, le métier de journaliste. Aller au Québec, goûter plein de bonnes choses et en plus se la couler douce dans un centre de bien-être..." Je vous entends déjà d'ici. Et je confirme. C'est vrai que c'est pas facile tous les jours...

 

Commenter cet article