Plus forte que le rhume !

par Leslie Rijmenams

femme-hiver-rhume-grippe-mouchoirRhume - moi : 0-1 !! Pas de mal de gorge à l'horizon, pas de grippe, même pas de petit bobo saisonnier pour l'instant. Touchons du bois. Ou protégeons-nous en amont, c'est peut-être encore mieux que la superstition... Astuces.

J'ai l'impression de me répéter, chaque année, dans mes flashs infos quand arrive le sujet "grippe et contamination"... et pourtant, force est de constater que certains conseils de base ont beau être répétés, ils ne sont que très rarement appliqués, au bureau, dans le bus, dans la salle d'attente du médecin. Petite piqûre de rappel. Quand on a un rhuBE : 

on se lave les mains (comme d'habitude, en fait, mais y pense VRAIMENT !)
on tousse dans le creux de son coude et non dans sa main (imaginez que votre boss soit juste derrière vous pour vous serrer la pince... ça le fait pas. Sauf si vous voulez lui refiler le virus recta).
on utilise des mouchoirs en papier pour les jeter illico
- on évite le contact avec des personnes infectées... et on évite de contaminer les autres ! A vous de voir s'il est possible de prendre congé. C'est souvent un mal pour un bien.

Ma petite épicerie 

Refroidissement, état fébril... prévenir le rhume, c'est LE marronnier qui alimente la presse en automne. Top Santé consacre d'ailleurs son édition de décembre à l'hiver et à tout ce qui tourne autour. Mieux vaut prévenir que guérir, le magazine jure par le NA-TU-REL ! 

- Le citron pour chouchouter le système digestif : au réveil, buvez le jus de citron dilué dans de l'eau chaude, sucrée ou non avec du miel. 

- L'oignon, éponge à microbes : si son odeur de vous gène pas, placez un oignon coupé en deux dans les pièces principales de votre habitation. Il possède des propriété anti-infectieuses et antiseptiques.

- Saoûlez-vous aux tisanes : faites-vous un petit mélange menthe poivrée / marjolaine (immunostimulantes) et alchémille. Cette plante nettoie les voies respiratoires encombrées par mucosités. Faites infuser une cuillerée à soupe de feuilles séchées (de fleurs, pour la marjolaine) de chacune dans un litre d'eau bien chaude. Buvez 3 tasses par jour.

Des huiles primordiales

- Leur cote de popularité atteint des sommets : les huiles essentielles. En 2005, une jeune entreprise flaire le bon filon. Installée en Belgique, Puressentiel est désormais leader du marché européen des H.E. vendues en pharmacie. Elle propose une centaine de produits pour prévenir et guérir les petits bobos quotidiens par la méthode douce. Son but : faciliter la tâche des néophytes avec des combinaisons pensées pour chaque situation. Best seller de la saison : le spray assainissant aux 41 H.E. (cannelle, citron, pin sylvestre, niaouli, verveine...).

En moyenne, nous passons 20 heures par jour entre 4 murs. Virus, acariens, germes, climatisation mal réglée...   polluent, eux-aussi, nos voies respiratoires. 2 conseils : aérez vos espaces régulièrement et vaporisez-les. 6 à 8 pulvérisations aux 4 coins des pièces à vivre pour limiter les risques de contaminations et d'allergies.

- Les apprentis sorciers peuvent quant à eux se faire leurs propres cocktails d'huiles essentielles. A avaler, à respirer ou à appliquer dilluée dans une huile végétale... le premier conseil est de demander à son pharmacien par quelle voie administrer l'huile ou les huiles choisie(s) et en quelle quantité. Quelques bases données par le très pratique Agenda malin 2014 (éd. Quotidien malin) :

** Huile essentielle de cyprès pour la touche sèche
** Huile essentielle d'arbre à thé pour la toux grasse et les angines
** Huile essentielle de ravintsara contre les virus
** Huile essentielle de pin sylvestre pour les bronchites
** Huile essentielle de thym pour renforcer son immunité

Remèdes de grand-mère

Des pommes de terre pour guérir une angine : faites cuire 2 pommes de terre de taille moyenne. Lorsqu'elles sont cuites à point, enveloppez-les dans un torchon de cuisine propre et pressez pour les écraser. Appliquez le tout sur la gorge toute la nuit. Angine guérie le lendemain matin ! (Ma bible des trucs de santé par Sophie Lacoste, éd. Leduc S.)

Soulager les bronches avec de la moutarde : mélangez 1 c.à.s. de moutarde sèche et 2 c.à.s. de farine et un peu d'eau tiède. Une fois que le mélange prend la forme d'une pâte épaisse, entourez-le d'un tissu. Laissez-le poser sur votre poitrine durant 10 minutes, maximum.

Du curry pour renforcer les défenses immunitaires : d'après les chercheurs de l'université de Cardiff, les épices présentes dans le curry (piment, ail, gingembre...) augmente la production de mucus dans le corps, une sécrétion qui protège les muqueuses et renforce les défenses immunitaires. 

Prévenir la grippe grâce au tilleul : faites frémir de l'eau dans une casserole et comptez 2 g de fleurs par tasse. Laissez infuser 4 à 5 minutes puis remuez avec une cuillère en bois et filtre. (Les plantes qui guérissent par Sophie Lacoste, éd. Leduc S.)

Guérir sous la couette... et sans la petite culotte

- La très sérieuse université américaine de Wilkes (Pennsylvanie) a testé 111 étudiants. Un constat : ceux qui font l'amour 2 fois par semaine ont de meilleures défenses immunitaires. Leur salive contient un taux d'immunoglobuline A plus élevé : cet anticorps comptant parmi les plus importants pour lutter contre la grippe et le rhume. 

D'après 20minutes.ch, des rapports sexuels réguliers permettent de libérer l'ocytonine dans l'organisme. Cet ormone rend le sommeil plus frofond, favorise la circulation sanguine et permet au corps de mieux se régénérer la nuit. Il agit ainsi contre les virus et autres pathogènes. En gros : avoir des relations sexuelles 2 fois par semaine réduire de 60% le risque d'attraper une grippe ou un rhume.

En résumé

3 devoirs quand vous rentrez du boulot ce soir :

- Foncez au rayon épices
- Interrogez votre pharmacien sur l'aromathérapie
- Couchez les enfants tôt (ou inscrivez-vous sur Meetic)

 

 

 

 

 

Commenter cet article