Sida : 3, 2, 1, coiffez !

par Leslie Rijmenams

Hairdressers against aides l oreal marathon de coiffure12 heures de shampouinage, brushing, coupe, 280 personnes qui défilent, 60 coiffeurs bénévoles, plus de 8.000 euros récoltés... Voici la scène offerte par le premier Marathon de coiffure qui s'est déroulé l'année dernière au profit de la lutte contre le sida. Clap 2ème, en 2013 ! Le succès fut tel que les professionnels ne pouvaient QUE ressortir leurs ciseaux... Rendez-vous ce 29 novembre. 

C’est en 2001, lors d’un voyage en Afrique du Sud, que l’ambassadrice de bonne volonté à l’UNESCO, sensibilise le groupe l’Oréal aux conséquences du virus du Sida. En 2005, le groupe l’Oréal et l’UNESCO signent un accord pour développer un programme de prévention qui est soutenu par les coiffeurs du monde entier. 

25 euros la coupe contre le sida

Ce 29 novembre, place au deuxième marathon de coiffure pour Hairdressers Against Aids. Le principe ? Entre midi et minuit, des coiffeurs des 4 coins de la Belgique prennent soin de vous pour 25 euros. L'argent récolté sera intégralement reversé à l'association Sida'SOS. Cette asbl se bat quotidiennement auprès des jeunes, notamment sur les campus, pour continuer à les sensibiliser aux dangers de la maladie. 

Rendez-vous à l'Académie de Coiffure de l'Oréal Belgique, av. Charles Quint 584, 1082 Bruxelles.
Réservation indispensable via le 02 210 06 66 (Anneleen Librecht) ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

La lutte continue le 30 novembre

A la veille de la Journée Mondiale contre le Sida, le 30 novembre, plus de 600 salons de coiffure se mobilisent, partout en Belgique. Les clients recevront un kit de prévention : quizz sur la prévention et la discrimination pour entamer la discussion, distribution de préservatifs, rubans rouges, pins...

Même si le nombre de nouvelles infections a diminué de 30% depuis 2001 au niveau mondial, les chiffres belges ont atteint un record en 2012 avec plus de 3 infections par jour. Vigilance et prévention restent deux maîtres mots.

Aujourd'hui, parlons du sida, pour ne plus jamais en parler.

 

 

 

Commenter cet article