V'là l'automne, vive les huiles essentielles !

par Leslie Rijmenams

Vibration-d-une-huile-essentielle

L’automne est là. Redoux, températures plus fraiches, redoux, températures plus fraiches, redoux... Les microbes sortent du bois. Notre nez se bouche, on toussotte, on déprime même parfois en ce disant que "quoi????!!! c'est l'heure du JT et il fait déjà noir!!" Objectif : anticiper !! Boostons notre métabolisme et sentons-nous beaux ! Comment ? Grâce à l'aromathérapie.

Les huiles essentielles, ce sont des super-concentrés de plantes qui sont dotées d’un grand pouvoir antiseptique. Il en existe un grand nombre et chacune d’entre-elles possède ses propriétés bien spécifiques. Inutile donc de remplacer une huile essentielle par une autre qui pourrait faire l’affaire, choisir les bonnes huiles essentielles est primordial ! Pour vous y aider, une Bible : le coffret livre + DVD Découvrez les huiles essentielles par la pharmacienne Danièle Festy (éd. Quotidien malin).

Huiles essentielles ≠ huiles végétales

Attention : les huiles essentielles ne sont pas des huiles vétégales ! Ces dernières sont composées à 100% de gras, sont concrètes et non volatiles. Tandis que les huiles essentielles sont non grasses, volatiles et solubles dans les huiles végétales. On les dilue généralement dans un support gras pour faciliter leur emploi mais elles peuvent dans certains cas s’appliquer localement de manière directe sous forme de gouttes.

Allo maman bobo

Chassez l'inflammation !

Dans les jours les plus sombres d'automne, il y a de fortes chances pour que vous enchainiez les gastro-entérites, sinusites, otites ou encore pharyngites, bronchites,… Bref, toutes ces affections qui se finissent en « ite ». Pas de panique ! Renforcez votre immunité et chassez l’inflammation en mettant 1 goutte de niaouli dans 1 cuillère à café de miel ou d’huile d’olive que vous absorbez 3 fois quotidiennement pendant 3 jours, puis seulement 2 fois pendant 3 jours également. Vous pouvez aussi diluer 2 gouttes de citron dans 1 cuillère à café d’huile végétale d’amande douce et instiller 1 goute du mélange dans chaque narine 3 fois par jour.

Sus à la toux !

Si vous souffrez d’une toux sèche, versez 1 goutte de cyprès toujours vert dans 1 cuillère à café de miel que vous avalez 3 fois par jour. Arrêtez dès que la toux devient grasse. Si vous avez en revanche une toux grasse, versez 2 gouttes de myrte vert à cinéole dans 1 cuillère à café de miel et avalez 3 fois par jour.

Plus jamais down

Vous êtes crevé, vous avez de la température, votre corps vous cause des douleurs atroces ? Bref, vous aussi vous vous êtes fait croqué par la grippe ? Alors faites-vous un petit grog : 1 goutte de cannelle de ceylan, 1 goutte de ravintsara sur 1 cuillère à café de miel et… le tour est joué ! Recommencez à 2 ou 3 reprises. N’hésitez pas non plus à prendre de la vitamine C naturelle ainsi qu’à vous reposer. Pour lutter contre la fatigue, rien ne vaut un bon petit morceau de sucre accompagné d’1 goutte d’origan compact, à prendre 2 fois par jour pendant 3 semaines.

No stress

Avis à tous les stressés ! Il existe des stress contre lesquels on ne peut rien mais sachez que vous en subissez très certainement beaucoup sans raison ! Pour vous aider, voici un petit cocktail d’huiles essentielles qui pourrait vous aider : mélangez 1 goutte de camomille noble et 1 goutte de lédon de Groenland dans 1 cuillère à café de miel que vous laissez fondre en bouche à la fin du souper. Vous pouvez également masser votre plexus solaire grâce à 2 gouttes de marjolaine des jardins jusqu’à 2-3 fois par jour (sans oublier de respirer ensuite à pleins poumons, fenêtre ouverte).

 

Le-yoga-utile-contre-la-deprime exact441x300

Une solution contre la transpiration

Si par malchance vous souffrez de transpiration excessive, restez zen ! Mélangez 10 gouttes de cyprès toujours vert, 10 gouttes de sauge sclarée ainsi que 2 gouttes de menthe poivrée sur 30g de talc que vous appliquez sur les parties concernées. Grâce à son pouvoir ultra-absorbant le talc neutralisera les mauvaises odeurs.

Peace and love

Sujet à la déprime ? Pensez à mélanger 1 goutte de petit grain bigaradier et 1 goutte de verveine citronnée avec 1 cuillère à café de miel. Avalez 3 fois par jour pendant 10 jours pour ensuite réduire la prise à 2 fois par jour pendant 20 jours.

Parce que je le vaux bio

On l'a compris, les huiles essentielles permettent de nous soigner naturellement. Mais elles permettent aussi de nous refaire une beauté. Certains coiffeurs les utilisent d'ailleurs pour chouchouter leur cliente. Installé depuis 5 ans à Louvain-la-Neuve, Olivier Yernaux a pris le pari de n'utiliser que des produits bio et naturels dans son salon , Elise et O. Quelques conseils.

Contre les cheveux secs

Utilisez une huile végétale d'argan, jojoba, macadamia ou germe de blé diluée dans quelques gouttes d'huile essentielle de ylang-ylang, de romarin ou de patchouli. "Côté proporition, ça varie en fonction de la longueur, mais généralement c'est 20 ml d'huile végétale pour 10 gouttes d'huile essentielle." Mais attention aux yeux !

A bas les cheveux gras

Contre les cheveux gras, le citron est miraculeux (c'est pas pour rien qu'il y en a dans les produits lessive!) Le petit truc maison d'Olivier pour oter facilement l'huile appliquée sur vos cheveux : "avant de rincer, appliquez d'abord le shampooing sur votre cuir chevelu. Ajoutez ensuite un filet d'eau et, petit à petit, malaxez. L'huile s'éliminera au fur et à mesure."

Fini la casse

L'huile essentielle de bois de rose revitalise le cheveux. L'huile essentielle d'ylang-ylang le tonifie. Quant aux huiles végétales de pépin de raisin et d'argan, elles le nourissent et le réparent. Appliquez l'huile sur les pointes et laissez le plus longtemps possible. A savoir que les cheveux dits normaux aiment beaucoup la lavande, le romarin, le géranium, le bois de cèdre, la sauge Sclarée et le thym.

Savoir se shampouiner, tout un art !

Dernier conseil d'Olivier Yernaux : "massez votre cuir chevelu avec de petits mouvements rotatifs". Autrement dit, ça ne sert à rien de frictionner de manière énergique. "Au pire, ça  irritera votre cuir chevelu et cela excitera vos glandes sébacées (et provoquera donc un excès de sebum)." Côté température de l'eau, rien de tel qu'une eau tiède. Ou du moins, la moins chaude supportable.

 

huile-cheveu1

 

 

 

Commenter cet article