Zen grâce au yoga du rire

par Leslie Rijmenams

Bourvil De Funes Le corniaudChaque mois, avec ma collègue Géraldine, on organise les "midis sains" pour nos collègues. Kesako ? Une séance de bien-être, un atelier de cuisine raisonnée, une marche... sensée relâcher la pression. Il y a quelques jours : fou rire général grâce à un yoga... très particulier !

Notre invité s'appelle Paul Flasse. Licencié en Sciences éco, il est vite passé du côté clair de la force. Son credo : "être sérieux sans se prendre au sérieux." Il est aujourd'hui co-président de l'asbl L'académie du rire. Cette organisation coordonne l'ensemble des clubs de rire en Belgique. 

Vous avez dit yoga du rire ? 

Une séance de yoga du rire dure environ une heure. Elle se divise en 4 parties : 

1. L'échauffement : il permet de mettre le corps en mouvement, de se détendre, de s'asseoir sur ce qui nous tracasse. Au début de la séance, les participants sont appelés à déposer leurs problèmes au centre de la pièce et à les propulser sur Jupiter en criant : "On s'en fout !"

2. Les mises en situation : elles conduisent au rire. Exemple avec l'exercice de la tondeuse, la balade en chameau ou du thé qui brûle la langue. Ah ah ah ah ahhhh c'est chôôôôôôôô ahahah chôôôô !!

3. La respiration : des exercices de respiration alternent avec les mises en situation. 

4. La méditation du rire suivie par une relaxation : on souffle, on prend conscience, on se détend. L'extase.

"Ce qui est important durant le yoga du rire, me dit Paul Flasse, c'est de rire ensemble mais de ne pas rire des autres. Les gens qui voient une séance de l'extérieur peuvent nous prendre pour des fous! Il faut vivre cette expérience pour la comprendre. Quand on rit spontanément, on perd le contrôle, on perd le maintien. L'important, d'emblée, c'est de se mettre en état d'enfant. D'avoir cette faculté à rire... pour rien, tout simplement."

Les vertus du rire

L'homme rigole en moyenne une minute par jour... Les spécialistes conseillent, de rire 10 minutes quotidiennement, AU MINIMUM ! Pfiou... c'est fou ce que ça relâche la pression. Mais pas que... 

1. Le rire, un puissant anti-stress  : lorsqu'on rit, notre cerveau sécrète des endorphines. Ces hormones réduisent la production d'adrénaline et de cortisol qui sont générés par l'angoisse. 

2. Exercice physique : 20 minutes de rire par jour apporterait - d'un point de vue cardio-vasculaire et de bien-être - autant qu'une séance de jogging. 1 minute serait même égale à 20 minutes d'aviron...

3. Réducteur de douleur : les endorphines générées par le rire augmentent le seuil de souffrance.

4. Développeur de relations : baladez vous en rue, au bureau... le sourire aux lèvres. Soyez open, riez aux finthes de vos collègues. Vous verrez la différences. 

5. En vrac : le rire augmente la confiance en soi, réduit la tension artérielle, améliore la qualité du sommeil et le système immunitaire.

Pour aller plus loin... 

Il existe des clubs de rire partout en Belgique. Vous trouverez la liste sur le site internet de l'Académie du Rire. Les plus mordus peuvent même, à leur tour, devenir animateur en participant à une formation qui se tiendra les 17 et 18 mai prochain.

Désert, souffle de joie

Marcher, respirer, souffler... sourire. Du 22 au 29 mars, Paul Flasse organisera une semaine dans le désert. Destination : la sérénité. Objectif : retrouver son être profond et se reconnecter avec ses émotions via des séances de rire, de méditation, de relaxation, de partage... Plus d'informations au 0478 301 769 ou via l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Et juste parce que c'est vous, petit flash back en 2012. Paul Flasse avait déjà rendu visite aux Chauds Matins ;-)

 

 

Commenter cet article