Zzzzzz... zzzz...

par Leslie Rijmenams

dormir AJe me l'étais juré : PAS DE SORTIE LE LUNDI ! Généralement, ça me casse pour le restant de la semaine. Mais il y a toujours un mais.

Une amie qui bosse pour l'ONU à Haïti décide de rentrer quelques jours pour souffler en Belgique. Seule date qui arrange tout notre petit groupe : ce 13 mai. Alors je sais, lundi dernier, c'était la conférence de presse des Francos à Verviers et la semaine prochaine, ce sera l'aboutissement d'un week-end férié à Aix-la-Chapelle. Bref, y'a toujours une (bonne) excuse.  En tout cas, le thème de ce matin tombait à pic. Comment récupérer d'une grosse fatigue ? Je ne le sais toujours pas. Mais j'ai quand même appris quelques trucs en préparant le sujet. 

Quelques infos dénichées dans Le Petit manuel de siestologie (vieille lecture de ma période étudiante), Frédéric Plogon, Ed. Tana 

- La Chine est le seul pays au monde à avoir inscrit la sieste comme un droit fondamental au coeur même de sa constitution. 
- Au Japon, les patrons obligent leurs employés salariés à respecter en moyenne 20 à 30 minutes d'hiruma, le plus souvent dans des salles spécifiquement aménagées. 
- En Asie, ne vous avisez pas de réveiller quelqu'un qui s'endort sur votre épaule. Vous ne seriez alors crédité de grossier merle. 
- On oublie l'activité intellectuelle soutenue entre 14 et 17h : concrètement, notre cerveau est au maximum de ses capacités entre 10 et 13h et entre 17 et 21h. 
- Salvador Dali a mis au point une technique de sieste express. Le célèbre peintre avait l'habitude de siester dans un fauteuil, une cuillère tenue entre le pouce et l'index. Dès que le sommeil survenait, les muscles des doigts se relâchaient et la cuillère tombait, ce qui était le plus sur des régulateurs naturels. 
- Dis moi quel zodiaque tu es, je te dirai comment tu dors. Lionne, j'ai tendance à trop compter sur ma résistance naturelle. Pourtant, mon coeur est fragile et dois le ménager. Si l'on parvient à me raisonner, je pourrai devenir une inconditionnelle de la sieste, à condition d'entourer celle-ci du cérémonial et du faste dus à son rang. 

Mmmmh, les petites bougies, la musique relaxante... Morphée m'appelle. Allez, flash de midi et je file au lit. 

Et si je n'arrive pas à plonger, il me restera le tout mini, tout mimi nouveau livre Marabout : Des histoires pour dormir. L'histoire du marchand de sable, de la nuit qui ne dort que d'un oeil, de Jojo le cauchemar. Et si j'ai peur, j'ai ma petite veilleuse. Quand je parlais de cérémonial... 

le kit bonne nuit

Le kit bonne nuit par Sophie Carquain, Marabout, 2013.

 

Commenter cet article