Au fil de l'eau, le Phil des saveurs

par Leslie Rijmenams

phil des saveursAu fil de la Meuse : le Phil des Saveurs. A un jet du casino, Philippe Garcia et ses 2 complices en salle m'accueillent ce dimanche midi. Le resto est plein comme un oeuf : des habitués pour certains, des couples en quête de nouveautés pour les autres. 

En pleine saison du gibier, je m'attèle au "Menu chasse". Avant même d'y goûter, 1001 suprises m'attendent. A commencer par les mises en bouche apéritives : pop corn simplements salés, concacé d'olives noires, tapenade d'artichaud et petit pain au parmesan. Ce que j'aime chez Phil, ce sont les petites merveilles qui s'ajoutent au fil du repas. Ce mois-ci, le chef Garcia a par exemple décidé de revisiter le gin tonic en en faisant un granité auquel s'ajoutent un caviar de citron et des crevettes grises. La préparation nous est suggérée dans un bol et c'est au client de la mélanger. Ludique. Parfait aussi, le thon rouge (même si pas écolo) mi-cuit et sa mousseline d'oeufs brouillés à l'huile de truffe et pépins de potirons. Le pain maison (olives, parmesan et baguette français) est également justement cuisiné. 

Mais que ces (intéressantes) frioritures ne nous empêchent pas de parler du menu, en tant que tel : aiguillettes de faisan et espuma de foie gras, émincé de lièvre... j'ai particulièrement adoré le carpacio de faon. Un faon fondant à souhait agrémenté d'une vinaigrette au chocolat légèrement acidulée. L'équilibre est ici justement trouvé. On regrettera cela dit qu'il n'y en ai pas plus dans l'assiette (4 tranches). Le bon aime se faire désirer... Généreusement servis, par contre : les médaillons de biche sur un lit de crosnes, de patates douces et de choux verts. L'association bintjes glacées au fond brun/jus à la réglisse est top. 

On est ici dans un établissement qui a de l'avenir même si quelques ajustements sont nécessaires. A commencer par les prix des menus à revoir, me semble-t-il. Le menu chasse est en effet proposé à 60 euros (+ 28 euros avec la sélection de vin). Le menu Saveurs est à 48 euros, hors boissons (2 entrées, un plat, un dessert). Il est donc évident que pour un simple lunch, on privilégiera le menu de Phil (entrée, plat, dessert pour 35 euros + 20 euros pour les vins). Notons tout de même, je le disais, la grande présence de surprises gustatives qui agrémentent le repas. Y'a du boulot derrière, du beau boulot, de l'intelligence et de la minutie. En salle, le service est impeccable, les serveurs charmants et très appliqués.

En fin de repas, je demande à Philippe Garcia ce qu'on peut lui souhaiter pour 2013. "Continuer sur cette lancée et un point en plus au Gault & Millau l'année prochaine." Un peu déçu par le 13/20 accordé par le guide gastronomique, mais heureux d'avoir déjà un Bib gourmand sous le bras. Je me réjouis en tout cas de retenter l'expérience l'année prochaine. Grand de demain ? Un rêve, peut-être. Mais peut-être pas qu'un rêve. C'est bon de croire aux contes de fées^^ 

Vous aussi, vous voulez vous atteler au gibier ? Marcassin, biche, faon, râble de lièvre... quelques conseils de cuisson par Philippe Garcia 

http://www.nostalgie.be/audio/mp3/LESLIEBLOGAuphildessaveurs.mp3

 

Au Phil des saveurs, 4 Avenue de la Plante, 5000 Namur || TEL 081 64 04 44 || Fermé le mardi et mercredi

 

 

Commenter cet article