Cointreau, le livre-objets

par Leslie Rijmenams

Livre CointreauOn a commencé la semaine au Gin, on va la finir au Cointreau. Depuis plusieurs générations, la famille Cointreau est connue pour ses confiseries. En 1849, Adolphe et Edouard-Jean fondent une distillerie. Et c'est là que tout débute. 

Cet été 2013 est marqué par la sortie d'un livre sur l'histoire, la magie dégagée par cette liqueur orange, douce-amère.

Un ouvrage, un objet également. Au travers d'affiches et de documents reproduits à l'identique des originaux, le lecteur entre au coeur de cette entreprise installée à Angers. Depuis 6 générations, la famille Cointreau perpétue un savoir-faire que bien des papilles remercient. 

Cointreau

Le saviez-vous ? 

- En 1875, Edouard Cointreau élabore un procédé de distillation d'écorces d'oranges douces et amères. C'est après de longues recherches qu'il parvient à obtenir une liqueur trois fois plus concentrée en arômes et moins sucrée que les autres alcools alors présents sur le marché. Il le nomme "le triple sec". Le mythe est né. 

- Depuis sa finalisation en 1875, la recette du Cointreau n'a jamais changé. 

- Deux éléments primordiaux pour faire le Cointreau : une concentration optimale en huiles essentielles (pour la qualité de l'arôme) et une teneur en sucre moins élevée (qui garantit un meilleur équilibre à la dégustation). 

- Le must : servir le Cointreau avec 2 ou 3 glaçons. En sortiront dans un premier temps des notes douces de fleur d'oranger, puis des sensations légèrement citronnées comme le cédras, puis fraîches de menthe et d'eucalyptus, avant de laisser place aux notes épicées d'angélique, de cardamome, voire même de muscade. 

- D'où vient le mot cocktail ? Les versions divergent. Retenons-en une. Le mot serait une déformation du mot "coquetier", ustensile dans lequel un Français servait d'étranges boissons mixées au début du 19ème siècle. 

- 4 best sellers qui ont ponctué un siècle de l'histoire des cocktails : le White Lady (Cointreau, citron et gin), le Side Car (cognac, Cointreau, citron), la Margarita (Cointreau, citron vert, tequila) et le Cosmopolitan (Cointreau, citron, vodka, cranberry). Indémodables ! 

La saga Cointrau, un livre qui donne envie d'arriver au dessert.

 

La Saga Cointreau, éd. Ipanema, 29 euros. A trouver chez Filigranes (Bruxelles et Knokke-Zoute) ou via le www.cointreau.com 

 

Commenter cet article