La tartiflette, la vraie

par Leslie Rijmenams

tartifletteElle m'a trop fait de l'oeil la vilaine au Village de Noël ! Mais la queue pour m'en procurer m'a vraiment refroidie. C'est pas grave, ce soir, la tartiflette, je la ferai pour moi toute seule, na ! 

1 Reblochon, 12 pommes de terre moyennes (rattes de préférence), 10 cl de crème fraîche liquide, 30 cl de vin blanc, 1 petit oignon, 50 g de beurre, 150 g de lardons, sel, poivre

1. Laver les pommes de terre et les faire cuire environ 20 mn à l'eau salée. 
2. Eplucher et couper finement l'oignon, le faire suer 3 mn dans du beurre, saler, poivrer. 
3. Mouiller ensuite avec le vin blanc et faire réduire sur le feu vif. 
4. Dans une poêle chaude, faire dorer les lardons
5. Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). 
6. Eplucher les pommes de terre, les couper en lamelles ou en dés. Mélanger les pommes de terre avec les oignons, les lardons et la crème fraîche, rectifier l'assaisonnement. 
7. Verser ce mélange dans un plat beurré allant au four
8. Gratter la croûte du Reblochon, le couper en deux de façon à obtenir deux cercles, les déposer, croûte en haut, sur les pommes de terre. 
9. Mettre au four pendant 10 mn environ, jusqu'à ce que le Reblochon soit fondu et qu'il ait pris une teinte dorée. 

Tout ça, c'est pour 4 personnes. Mais si vous vous accordez un petit plaisir solitaire, promis, je ne dirai rien.

Trucs et astuces

Comment le reconnaitre ? Observez sa croûte. Elle est orange-rosée moussée de blanc et plutôt sèche. Sa pâte avec quelques ouvertures doit être souple, onctueuse et brillante. 

Comment le conserver ? Dans son papier d'emballage d'origine (avec le faux-fond, fine plaque d'épicéa) afin d'éviter qu'il ne dessèche et dans un endroit frais (cave ou réfrigérateur), sortez-le deux heures avant de le servir. Une fois entamé, le Reblochon conserve 10 jours. 

Dans une boîte hermétique à fromages ? Oui mais ajoutez-y un morceau de sucre pour réguler l'humidité entre tous les fromages. 

Du Reblochon sur du pain : rustique, aux noix ou aux fruits secs. Le pain doit être tiédi afin de faire s'exprimer la pâte onctueuse du fromage et d'en exulter tous les arômes. 

Avec quels vins ? En rouge, un fruité du cépage Gamay ou du Pinot noir. On oublie les vins avec des tanins trop présents. En blanc, tentez un vin gras, rond et onctueux comme le Chignin-Bergeron. 

 

Commenter cet article