Le régime 5/2 : kesako ?

par Leslie Rijmenams

Regime-5-2-a-la-francaise-MaraboutDepuis quelques semaines, je tique sur un mot : régime 5/2. Chaque fois que j'entre dans une librairie, mon regard s'arrête sur les bouquins qui en parlent. Mais fini l'ignorance ! Je repars avec le petit dernier de Marabout sous le bras : Régime 5/2 à la française

So... what ?

Le régime 5/2, c'est le fait d'être au régime 2 jours par semaine. Tout s'explique. Dans le jargon, on appelle ça l'intermittent fasting, le jeûne intermittent. Dernière tendance en matière de diète. Etabli sur de solides études, il a prouvé scientifiquement son efficacité. Le principe : manger moins. L'avantage : la flexibilité. Ce régime limite notre alimentation durant 2 jours à définir (nommés les jours "FAST") et garantit 5 jours "OFF". 

Durant les jours FAST, les spécialistes recommandent de consommer au maximum 25% de l'apport calorique habituellement recommandé, soit environ 500 calories pour les femmes et 600 pour les hommes. Vous me voyez venir, le livre de Delphine de Montalier et Charlotte Debeugny nous offre un panel de recettes, 500 calories maxi. Depuis longtemps, elles se passionnent pour l'alimentation saine et équilibrée. L'objectif de leur livre est d'adapter le régime 5/2 à nos régions, possédant une culture culinaire riche et gourmande. 

Un mois, top chrono

Pour faciliter la tâche de ceux et celles qui manquent d'inspiration (ou de temps) pour se concocter leur menu, Delphine et Charlotte prémâchent le travail. En fin de livre, on découvre un mois de menu. Toutes les recettes (jeûne et jours normaux) s'y trouvent.  Programme de la première semaine : 

- Lundi, jour FAST : riz noir en salade. Le riz noir est une source riche en antioxydants. Les petits pois contiennent beaucoup de glucides et de protéines "saines". Ils se libèrent lentement dans le corps, ce qui permet de tenir et de se sentir rassasié plus longtemps.

- Mardi, jour OFF : petit déjeuner avec une petite portion de protéines (yaourt, noix, fromage) ; tartare thaï, riz noir, brocolis vapeur et sauce soja ; poulet grillé et quinoa.

Quelques règles d'or des jours OFF : privilégiez les glucides non raffinés (céréales complètes), les légumes, mangez du "bon gras" (oméga-3 : noix, graines, poisson gras...), buvez de l'eau, limitez les desserts et les gâteaux à deux fois par semaine, tentez de ne pas manger en dehors des repas, 6 verres d'alcool max par semaine et surtout... appréciez ce que vous mangez ! 

- Mercredi, jour OFF : petit déjeuner ; salade "fourtou" au maquereau fumé (haricots rouges, courgette, crème de balsamique...), carpaccio de boeuf, salade croquante

- Jeudi, jour FAST : salade de pâtes. Lors des jours FAST, on prépare un plat de 500 calories et on le divise en deux afin de manger à deux reprises, durant la journée. On peut distinguer ces deux repas grâce à un petit truc qui fait la différence. Par exemple, en ajoutant du thon à la préparation la deuxième fois.

- Vendredi, jour OFF : petit déjeuner ; dip & crudités, omelette complète ; soupe miso (japonaise), tartare de lieu jaune, riz rouge, 2 verres de vin. 

- Samedi, jour OFF : petit déjeuner, salade de pois chiches, salade verte aux herbes, fromages ; petits rougets grillés et purée de légumes, dessert, 2 verres de vin. 

- Dimanche, jour OFF : brunch (jus minute, club sandwich) ; magret thaï, dessert, 2 verres de vin. 

Et c'est reparti pour un tour le lundi. Comme ça, ça a l'air faisable. Et bon, en plus. Au bout d'un mois de jeûne intermittent, la perte de poids peut atteindre 3 kg. Y'a plus qu'à... 

Le saviez-vous ?

- Il est dit que le jêune par alternance reproduit la manière dont nous mangions à l'époque préhistorique, avec des périodes de nourriture abondante et des périodes moins riches. 

- Il faut 5 à 6 secondes aux aliments mâchés et avalés pour atteindre l'estomac. Notre système digestif est parfois appelé le "deuxième cerveau". Il contient tout un réseau de neurones qui communiquent avec le système nerveux. Ces neurones et neurotransmetteurs envoient un message au cerveau 30 minutes après avoir mangé : "je n'ai plus faim". En mangeant plus doucement, le système digestif pourra dire au cerveau que vous avez assez mangé avant qu'il ne soit trop tard ! 

- Le jeûne permet, entre autres, d'éliminer l'excès de sel et d'eau, d'améliorer le flux sanguin, d'arrêter de fumer plus facilement, de désactiver les gênes du vieillissement. Dans son ouvrage, L'art de jeûner, Dr Françoise Wilhelmi de Toledo explique en quoi cette pratique peut être préventive ou thérapeutique. Des bienfaits, des conseils et des recettes. Aux éditions Jouvence

Sur ce, c'est bientôt le goûter. On se ferait bien un petit quatre-quart ?!

 

Commenter cet article