Resto : to-eat list !

par Leslie Rijmenams

pates via noviAprès les places to be, voici les places to eat ! Avec des suggestions qui sentent bon l'herbe fraiche et la légèreté printanière. 

Carpe Diem au Via Novi 

Cap d'abord sur Chaumont-Gistoux, où l'ancien Or Ange Bleu laisse place à la dolce vita. Benvenuto a Via Novi ! Amoureux de la gastronomie italienne, Olivier Broucke et son épouse Adriana Ciciriello ont le coeur plein de promesses. Aux fourneaux : la prometteuse Sonia Lo Grasso. La chef romaine est tombée dedans quand elle était petite. Après avoir reproduit les gestes de sa Mama et de sa Nonna, Sonia a a aiguisé ses armes à la Villa Lorraine et à la Truffe noire. C'est d'ailleurs son chef, Luigi Ciciriello qui l'a repérée et conseillée à sa fille et son beau-fils : une histoire de famille, à l'italienne. 

Pourquoi on y va ?

Pour le voyage immédiat. A l'entrée de la petite fermette, un triporteur nous accueille. Bienvenue en terres italiennes. On pousse la porte : des phares au mur, des selles de vespa qui rappellent l'effervescence romaine. Suite du parcours : le coin "boutique" et son comptoir de boucher en marbre de Carrare, sa machine de torréfaction, ses produits fins. La dernière partie du voyage nous emmène en terrasse pour l'apéro avec vue sur le bois. Le repas se poursuit dans la véranda où on se laisse volontiers aller au farniente.

On mange quoi ?

Les pâtes carbonara de Sonia. Bien parti pour devenir LA marque de fabrique du Via Novi. Les Romains l'ont dans le sang... et ne l'alourdissent jamais avec de la crème. Une erreur de débutant. Mais pas que. "Beaucoup de chefs ne savent pas qu'une vrai carbo, c'est tout simple. Il faut trouver la juste liaison entre l'oeuf, les pâtes al dente, le tour de moulin à poivre, le Pecorino qui fond sur la préparation." La touche perso de Sonia : l'ajout d'asperges et de truffe. Raffinée comme ses assiettes. 

On y retourne...

Pour manger et manger encore les pappardele carbonara... histoire d'être bien sur qu'on aime.

Via Novi, Chaussée de Huy 71 à 1325 Chaumont-Gistoux
TEL : 010 68 96 86 || WEB : http://www.vianovi.be

Week-end au vert à la ferme du Spinois

Direction Rebecq, là où les terrils ont laissé place aux collines boisées. Cachée derrière des vergers à pertes de vues, la ferme du Spinois se mérite. Fils d'agriculteurs locaux, Jean-Paul Rigaux a décidé de valoriser le domaine familial. D'abord en poursuivant l'exploitation (betterave, lin, colza...), ensuite en créant la ferme du Spinois. 

Hôtel-brasserie du petit-spinois

Un lieu, trois espaces : une ferme en carré pour les mariages et autres réceptions, une brasserie et une hostellerie histoire de prolonger le plaisir (et éviter les chemins sinueux qui nous ramènent à l'autoroute, un verre dans le nez). La carte du Petit Spinois combine rustique et modernité. Sans chichi, on touche le vrai avec les grands classiques belgo-français. Et on touche l'audace avec quelques suggestions comme la salade tiède aux scampis et aux... fruits. 

Pourquoi y va ? 

Parce qu'il y a des habitués... c'est toujours bon signe. Pour la sympathie du propriétaire qui n'hésite pas à nous parler comme à un vieil ami. Pour ses petites attentions : "au fait, je vous fais goûter notre jus de pomme-poire qui vient tout droit de nos vergers ?" Pour les chambres toutes cosy qui nous attendent après un bon repas. Pour les belles balades qu'il y a à faire dans la région. Pour la qualité des produits. Vous en voulez d'autres ? Pour se marier, car l'endroit est trop romantique. Pour la douceur de l'endroit. Pour la convivialité du service.

On mange quoi ?

Le jambonneau ! Sans hésitation aucune !!! Tendre, juste bien aromatisé, nappé d'une sauce dijonnaise divine, la brasserie du Spinois offre MON jambonneau préféré de la terre, de l'univers et plus encore. 

1016925 10152009370986587 7886579345125091654 n
Finissez le tout avec la tarte tatin maison et foncez droit au 7ème ciel. C'est juste à côté, dans l'hostellerie. A savoir que ce printemps, Jean-Paul Rigaux lance des soirées barbecue viande/barbecue.

On y retourne...

Pour ses barbecues de l'été. Viande ou poisson, spareribs, brochettes, homard... Les soirées promettent d'être longues... A partir de 15 euros, 29 euros le bbq homard.

Brasserie du Spinois, chemin Ardoisière 60 à 1430 Rebecq. 
TEL : 067 84 38 51 || WEB : www.brasserieduspinois.be 

Le Sanglier des Ardennes, la valeur sure de Durbuy

Car les gens y sont bons et l'assiette généreuse, ma religion m'impose de me rendre une fois l'an dans cette hostellerie déjà fréquentée à l'époque par mes grands-parents. Le Sanglier des Ardennes traverse les âges sans prendre une ride, grâce à ses rénovations tout en douceur. Au Sanglier, on n'y va pas que pour une soirée, on y va pour le week-end. Wellness en hauteur avec vue surplombant la plus petite ville du monde, activités en famille... Après la pêche à la mouche l'année dernière, je découvre la région en 2 CV cette année. Et le soir, je me régale !

sanglier des ardennes

Pourquoi on y va ? 

Pour son élégance sans prétention, pour Frédéric Cardinael qui parvient à sublimer les produits en toute simplicité, pour son choix de vin judicieux, pour l'omniprésence de l'Ourthe qui rythme la vie d l'établissement, pour la fraicheur de l'endroit. 

On mange quoi ? 

Le menu dégustation à 40 euros pp (60 euros avec assortiment de vins). En entrée froide, compressé de foie gras, poularde et jambon d'Ardenne. De quoi ouvrir l'estomac tout en légèreté. Car après c'est du lourd : l'oeuf de ferme cuit à 63°C donnera à tout un chacun un souvenir inoubliable tant sa cuisson est parfaite. Ajoutez-y des asperges blanches et vertes des plus croquantes. Pour moi, le repas aurait pu s'arrêter là. Mais vu qu'on est si bien parti... laissons-nous tenter par le meilleur de l'agneau et ses pommes Amandine. Un dessert chocolaté pour couronner le tout, même si perso,je le trouvais trop brut. Je préfère me ruer sur les petites mignardises maison lors du café : écorces d'orange confite et mini meringues rosées, c'est peps ! 

On y retourne...

Du 15 juin au 31 juillet pour le menu spécial 'Ecrevisse' et puis un dimanche aussi... pour le brunch sucré-salé ! 

Sanglier des Ardennes, Rue Comte d'Ursel 14 à 6940 Durbuy
TEL : 086 21 32 63 || WEB : www.sanglier-des-ardennes.be 

C'était au temps où Bruxelles brussellait 

Direction Rhodes pour manger Bruxellois : au Restaurant-Friture Eddy. Cela faisait 10 ans que Thierry Van Damme attendait cet endroit : une bâtisse sur un coin, dans le prolongement de la Chaussée d'Alsemberg. En 4 mois de temps, l'homme a pu en rattraper la réputation... entachée par une succession de patrons qui n'ont jamais pu lui attribuer de titres de noblesse. De l'histoire ancienne ! La grive renait de ses cendres.

Un retour dans le passé qui sent bon la frite et la carbonnade flamande. La meilleure depuis bien longtemps ma petite dame ! 

friture eddy carbonnade flamande

Pourquoi on y va ? 

Pour l'ambiance bistrot-friture-resto : banquettes en bois, lambris et miroirs au murs, boulier, nappes à carreaux rouges et blancs recouvertes par des boîtes en papier... Pour Eddy Baerten en salle, le genre d'homme qui ne tourne pas autour du pot et zigzague entre les tables bondées avec, toujours, le petit mot qui fait mouche. Et puis pour sa cuisine aussi, bien sur.

On mange quoi ? 

Tout. Tout ce qu'on aime dans notre bonne vieille gastronomie belge. De la tradition et du goût : vol au vent de poule (le vrai), boulettes sauce tomates, blanquette de veau, saucisse et lard, stoemp du jour, solettes Meunière, tomate aux crevettes... sans oublier les desserts (maison!!) et mon coup de coeur pour le riz au lait saupoudré de cassonade brune. 

On y retourne...

Ce midi ? Mais on réserve... sinon, c'est mort. Chez Eddy, on y va, on y rit, on y mange, et puis on part. 

photo Eddy 2

Restaurant-friture Eddy, 147 Chaussée de Braine-l'Alleud à 1640 Rohdes-Saint-Genèse. 
TEL : 02 361 03 31 || WEB : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

Commenter cet article