727 et ses sacs en voile de navire

par Leslie Rijmenams

SERIE-TABARLY301109Chaque année durant les congés de Pâques, je prends quelques jours pour me faire une cure d'iode. Et en 2015, mon look sera raccord avec l'atmosphère de l'estacade de Nieuport. Le must de ce printemps : des sacs faits en voile de navire. Esquisse au rêve de grands espaces et d'explorations navigatrices.

"Sublimer des voiles en fin de vie et les transformer en créations uniques et écologiques, telle est la philosophie qui a conduit à la création de 727Sailbags." 

De belles histoires

727 en référence à 7,27 mètres, la taille de la voile du bateau familial que Jean-Baptiste Roger, créateur de la marque, empruntait avec ses parents. Sailbag, pour "sac fabriqué en toile de bateau".  Toiles de spi, fibres carbone, dacron... Chaque sac est unique. Tantôt issu d'une toile d'une grand-voile de trimaran, tantôt de spinnaker de monocoque...

Avec eux, c'est un bout d'histoire qu'on emporte avec soi. Des voyages dans le Pacifique, des périples aux côtés d'Eric Tabarly, des frissons durant la Coupe de l'America ou du Vendée Globe... Pour nous imprégner encore davantage dans leurs histoires, tous disposent d'une fiche d'authentification.

tabarly

On y découvre le nombre d'exemplaires similaires réalisés, la signature du designer, le type de voile, les lieux parcourus. Et tout fait sens. 

Made in France et écolo

Cousus mains dans leur atelier de Lorient (Bretagne), les sacs de 727Sailbags sont aussi écolos. Leurs créateurs ont fait le pari du développement éco-citoyen et ils s'en sortent haut la main. Les voiles récupérées sont recyclées en moyenne à 90%. Yacht Clubs, ports, voileries, loueurs de bateaux, marins... tous participent à cette remise en circulation des voiles hors-circuit. Certains coureurs ont même choisi de parrainer la marque. Parmi eux : Sam Davies, Vincent Riou ou encore Yann Eliès. 

Un design qui s'étend

Au-delà des sacs, les créateurs de 727Sailbags ont décidé d'étendre leur gamme. Polos dont les cols sont faits de voile, chaussures, maillots de bain, lampes de chevet, sets de table, ma déclinaison préférée reste néanmoins un objet toujours associé aux longs week-ends à la mer : le transat

727 TRANSAT  2

Allez encore quelques degrés de plus, et je pourrai l'ouvrir sur les plages de Nieuport dans quelques jours. On peut rêver...

 

Commenter cet article