C'est parti pour le Salon des Vacances

par Leslie Rijmenams

plage cocotier transat costa ricaMalgré la crise, il y a bien une chose dont le Belge ne peut se passer : les vacances. Certes, son budget est peut-être plus serré... Il change également ses habitudes en matière de timing des réservations (cf. L'Avenir 31/01/13). Soit on réserve très tôt, soit on réserve très tard. Objectif : bénéficier des réductions.
Et cette année, je prends le taureau par les cornes en privilégiant les fast booking :) ! Let's go to the Salon des Vacances histoire de prendre ma décision, illico presto !

Chaque année, c'est pareil. Je me retrouve là, toute petite au milieu de 4 palais aux destinations plus alléchantes les unes que les autres. La question n'est pas où je veux aller mais bien où je ne veux pas aller. Je procède pas élimination. Et force est de constater que TOUT me tente. Mais POURQUOI, POURQUOI suis-je si indécise ???

Il y a des ceux qui savent que cette année ce sera le camping les Flots bleus. Point. D'autres amis veulent vivre la grande aventure en faisant le traditionnel Vietnam-Cambodge. D'autres rêvent simplement d'être sur une île, sans personne. Genre Maurice, Guadeloupe, Seychelles, Koh Samui. Mais ils oublient qu'en juillet-août, ils ne sont pas seuls à le vouloir. 

L'an dernier justement, craingnant cette foule, j'ai pris un chemin de traverse : l'Ecosse. L'Ecosse, ses pelouses, ses moutons et ses Loch. Dieu que j'ai aimé. Depuis, j'adore le saumon. 
Mais cette année, j'ai besoin de chaleur, chaleur, caloooooor ! Piscine, mer cristaline, robes légères et petites laines en soirée. Et pourquoi pas la Sicile ? Ca me semble bien ça, la Sicile. Les pâtes de dingue, un volcan en activité, des merveilles archéologiques. Et la chaleur... la calooooooooooor. Oui mais la foule aussi... ALORS QUOI ?

Ben écoutez on verra... Cet après-midi, ma destination ce sera d'abord le Heysel. Entre le palais consacré au pays le plus visité au monde (j'ai nommé la France), celui des destinations lointaines, les tours opérateurs bon marché, les stands safranés aux couleurs indiennes et les pauses insolites genre Antarctique, Islande, les propositions de croisière (thème 2013) et de nuitées dans des yourtes mongoles... C'EST LA JUNGLE ! Parviendrais-je à en sortir moins en quête d'évasion qu'aujourd'hui ? Franchement, je ne le pense pas. Mais les voyages, c'est ma drogue. Et fort heureusement, je risque bien de m'en remettre sans perte de neurones. 

 

Le Salon des vacances 2013, Brussels Expo, palais 4, 5, 6 et 7
Du 31 janvier au 4 février de 10h à 18h
8 euros par adulte et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

 

Commenter cet article