De l'huile contre les araignées

par Leslie Rijmenams

huiles essentiellesQuand on parle d'huile essentielle, on pense à bien-être, relaxation, sommeil, santé... On pense moins à "protection maison". C'est vrai que depuis quelques jours, je n'arrête pas de me faire la réflexion : "tiens, derrière la fenêtre ; tiens dans le coin de la porte de garage... et encore une araignée ici"... Ben oui, forcément, c'est à cette période-ci qu'elles rentrent les malignes. Et comme dirait mon père avec un accent ultra bruxeléééér : "j'aime autant te dire que je n'aime pas ça !" 

Ce matin, sujet consacré aux médecines alternatives avec Philippe et Bruno. Mes pieds ont accueilli avec le plus grand des plaisirs une réflexologue et ma bouche s'est empressée de parler aromathérapie (rien à voir, en somme). Les huiles essentielles, tout ça... Si on s'y plonge, c'est un sujet passionnant ! La combinaison de ces essences forment des remèdes bien utiles contre le stress, le mal de tête... Alliés minceur : les essences de zestes de citron et de papmplemousse qui tonifient et fluidifient le sang et la lymphe. Nickel pour éliminer ! Certaines mixtures sont aussi parfaites pour lutter contre l'acnée et assainir la peau.

Mais revenons à nos pattes ! Les huiles essentielles peuvent devenir les meilleures amies des arachnophobes. Celle de marronnier d'Inde permet de se débarasser des araignées qui profitent de l'automne pour faire leur nid dans notre logis. Mais que les bonhommes verts se rassurent : on ne tue pas, on fait fuir. Différent ! L'astuce : en mettre tous les mois et demi dans des endroits stratégiques comme autour des fenêtres, au dessus et au dessous de nos armoires... Les petites bestioles tisseront donc leur toile ailleurs.

Une sympathie façon de dire qu'elles ne sont pas bienvenue chez nous, mais qu'on les aime quand même ! C'est pas beau, ça ?

 

Un site extra pour tout savoir sur les huiles essentielles : puressentiel.com. Leurs produits sont franchement pas mal non plus. Spéciale dédicace au SOS Peau et au spray Sommeil détente.

 

Commenter cet article