Disparition : pas d'annonce directement sur le net !

par Leslie Rijmenams

child focus facebookA l'heure où les réseaux sociaux sont devenus notre presse quotidienne, la police et la fondation Child Focus mettent en garde les parents dont un enfant a disparu ou a fugué. Ils leur demandent de ne pas mettre de photos de manière impulsive sur les réseaux sociaux. L'information est à retrouver dans Het Nieuwsblad et De Standaard. 

Bien souvent, les parents réagissent sous le coup de l'émotion, ce qui n'est pas un mal en soi. Cela dit, cela peut parfois avoir des conséquences indésirables: "Dès qu'une disparition est annoncée publiquement, cela peut entraîner de sérieux désavantages", explique Alain Remue de la Cellule des personnes diparues de la police fédérale. "Ces annonces sur internet resteront disponibles longtemps sur le réseau. Et elles peuvent avoir l'effet contraire à celui espéré, puisque l'enfant pourrait justement ne plus oser revenir à la maison."

 

Commenter cet article