Osez la ludothèque ! (3/5)

par Leslie Rijmenams

La ludothèque, ce lieu magique où parents et enfants peuvent s'attabler autour d'un jeu, créer du lien avec des inconnus, se mettre dans la peau d'un mafieux et retourner chez eux l'âme tranquille. Les jeux de société, oui, mais à partir de quel âge ? Et au fait, c'est quoi un bon jeu ? Rencontre avec Olivier Gregoire, attaché du secteur ludothèque de la COCOF. 

Hier soir encore, il jouait à Rummikub avec son fils. "Certains personnes passent leur temps à faire des calculs dans un bureaux, moi, mon job, c'est de jouer. Y'a pire non?" me dit Olivier Grégoire. C'est vrai, y'a pire. 

C'est quoi, finalement, une ludothèque ? 

O.G. : Les ludothèques sont un concept qui évolue beaucoup en ce moment. Bien sur, on y trouve des jeux de société et des jouets. Mais c'est avant tout un lieu d'animation pour les enfants ET les adultes. On serait bien étonné : les ludothèques ont beaucoup de succès auprès du grand public mais les autorités ne les reconnaissent pas encore à leur juste valeur. Elles ne se rendent pas toujours compte de l'intérêt, essentiel, du jeu pour l'apprentissage et la vie en société. Sauf à Bruxelles, où les subsides sont plus gros qu'ailleurs. 30 ludothèques pour 19 communes, ça veut tout dire. La Wallonie en compte quant à elle une petite centaine. 

A partir de quand peut-on mettre un jeu de société entre les mains de nos enfants ?

O.G. : La tendance actuelle, c'est de faire jouer les enfants à des jeux de société de plus en plus tôt. Cela dit, ce n'est pas nécessaire de le faire avant 4-5 ans. Durant ses premières années, l'enfant doit profiter des jeux de construction ou de manipulation. Ils sont tous les deux très importants. Plus que s'asseoir à une table et être attentif. Oui, donc pour les jeux de société, mais à petites doses les premières années ! 

Comment apprendre les règles d'un jeu en bonne et due forme ? 

O.G. : Un conseil : apprenez les règles du jeu en l'utilisant. Je travaille dans une ludothèque : j'explique donc les règles tout en commençant l'animation, histoire de les transmettre de la manière la plus efficace. Rien ne vaut plus qu'une bonne démonstration. N'oubliez pas qu'une règle autoriste plus qu'elle n'interdit. Il faut aborder le côté positif de la règle. L'enfant la comprendra d'autant plus facilement, il l'intègrera et jouera rapidement. 

C'est quoi un BON jeu ? 

O.G. :  Un bon jeu, c'est un jeu qui se partage, qui prend en compte les joueurs et l'interaction qu'il y a entre eux. Bref, un jeu qui met en place des sensations ludiques partagées. C'est fini, le temps où les parents faisaient semblant de s'éclater en jouant avec leurs enfants. Un bon jeu doit procurer du plaisir à toute la famille. A notre époque, il y a tellement de choix de jeux que chacun peu y trouver son compte. 

Et si on doit choisir entre un jeu de compétition ou de coopération ? 

O.G. : Les jeux de coopération sont très en vogue pour l'instant. Notre société est tellement compétitive que de plus en plus de parents jugent qu'il est utile d'y faire jouer leurs enfants afin qu'ils comprennent ce qu'est la coopération. Cela dit, il faut penser plus loin : les jeux de compétition nous apprennent de toute manière à coopérer également. En effet, le simple fait de se mettre d'accord sur des règles communes relève d'une certaine coopération. L'avantage des jeux de compétition, c'est qu'ils nous permettent d'apprendre à nous mettre d'accord dans le conflit inhérent des personnes vivant en société

Votre avis par rapport aux jeux vidéo ? 

O.G. : J'y joue, évidemment, de temps en temps. Mais sans vouloir être ringard, je dénonce l'excès de violence qu'on trouve dans certains jeux comme GTA. Alors oui, on peut dire que c'est culturel, que c'est beau graphiquement mais... pourquoi tant de violence gratuite ? Quel est le but ?

Ce qu'il faut dire aussi, c'est que les jeux de société, ça rend malin. On maîtrise le jeu de A à Z, on sait pourquoi la roue tourne dans tel ou tel sens. Je n'en dirais pas tant des jeux vidéos. On joue à Age of Empire et tout d'un coup, une partie de notre armée est détruite. Pourquoi ? Comment ? Dans un jeu de société, il n'y a pas de boite noire. Rien ne nous échappe. 

 

Informations complètes sur les ludotèques de Belgique sur le www.ludobel.be

Le top 3 des jeux d'Olivier Grégoire --> c'est ici.

 

 

Commenter cet article