100 ans de radio : un livre, une expo

par Leslie Rijmenams

Vu a la radio exposition tour et taxisHier soir, des milliers de personnes ont sans doute cru délirer. Les habitués de Vivacité sont tombés sur Bel RTL, entandant Benjamin Maréchal donner la réplique à Pascal Vrebos. Les ondes sont-elles devenues folles ? Non, unies pour un instant. Le moment est historique : deux radios concurrentes travaillent ensemble... par passion. En 2014, la radio soufflera ses 100 bougies. 

Dès aujourd'hui, le site de Tour et Taxis accueille une grande expo sur les 100 ans de la radio. Après avoir parcouru le couloir à remonter le son, me voilà face une onde reconstituée par un objet d'art. Après la technique, place à l'histoire en tant que telle. Coup d'oeil dans le rétro.

C'est en 1912 que le monde comprit l'importance de la transmission sans fil (TSF) : le 14 avril, le Titanic heurte un iceberg au coeur de l'Océan Atlantique. Les message envoyés par la TSF permettent d'appeler les secours et de sauver des centaines de personnes. 

En ce qui concerne la radio en tant que telle, la première émission fut diffusée en Belgique, le 28 mars 1914. Merci Albert Ier, les premières ondes sont noir-jaune-rouge. Un concert classique est retransmis depuis le Palais de Laeken. Dès ce jour-là, la radio devient le média préféré des Belges. Encore aujourd'hui, 9 personnes sur 10 l'écoutent chaque semaine.... durant 29 heures, en moyenne. 

Vu à la radio nous fait revivre l'histoire de la radio de manière chronologique : la radio comme instrument de propagande (au service d'Hitler, des Hutus au Rwanda...) mais aussi comme moyen de résistance. Quelques pas plus tard, le visiteur se trouve dans un studio reconstitué, dans les couloirs d'une radio-libre ou encore dans une chambre d'ado fan de Cloclo et de François Hardy. Au-delà des reconstitutions : le son domine évidemment. On peut ainsi réécouter les pubs Petit Lu qui alimentaient les ondes dès leur arrivée, le premier journal parlé de 30 minutes par Théo Fleischman en 1926, l'appel de l'Abbé Pierre sur Radio Luxembourg... Le 1er février 1954, il se sert des ondes pour aider les plus démunis à affronter le froid. La radio solidaire est née. La radio humour, aussi, quelques années plus tard ou encore celle qui retransmet les événements sportifs. Comment ne pas se souvenir de Luc Varenne et de son enthousiasme hors pair ? 

Une expo qui relate le passé - des premiers postes à galène aux transistors - mais aussi le présent et le futur. Ce média, beaucoup l'ont cru menacé mais jamais n'a coulé. La radio se trouve aujourd'hui d'autres formats, d'autres supports : le DAB+, Internet, le numérique, la radio améliorée grâce à la vidéo... En 2014, la radio n'en est qu'à son commencement. Et sa vie sera longue, car ce fut et ce sont toujours des passionnés qui la forgent. 

Vu à la radio, du 12 décembre 2013 au 27 avril 2014 à Tour et Taxis. Entre 6 et 10 euros. Infos supplémentaires sur le www.exporadio.be

Pour aller plus loin... un livre ! 

Hommes de radio, Philippe Caufriez (RTBF), Brice Depasse (Nostalgie) et Nicolas Gaspard (Nostalgie) ont couché sur papier l'histoire de ce média qu'on chérit tant. L'exposition s'est d'ailleurs inspirée des 254 pages publiées à la Renaissance du Livre. Anecdotes croustillantes mais aussi photos et documents inédits. Un livre richement illustré sans tomber dans la lourdeur encyclopédique. 

cover-100-ans-de-radio

100 ans de radio par Nicolas Gaspard, Philippe Caufriez et Brice Depasse, Renaissance du Livre.

 

 

Commenter cet article