Could this be magic

par Leslie Rijmenams

Magic TaschenQuand j'étais petite, je voulais être pharmacienne pour soigner ma Granny. Hôtesse de l'air pour avoir des amis partout dans le monde. Et magicienne, pour pouvoir voler comme David Copperfield. A l'aide de poudre de pétales de roses (à défaut de poudre de fée, indisponible dans le commerce), j'essayais de sauter du banc du jardin de mes grands-parents. Le souci, c'est que je tombais à chaque fois. J'ai bien du me faire une raison mais au final, ce rêve n'a jamais vraiment disparu. 

Petite, j'avais aussi tout l'attirail du parfait magicien : les tours de magie de Mickey, la boîte Hocus Pocus, les cartes truquées, la balle bleue sous un couvercle rouge qui apparaît et disparaît, les noeuds dans les cordes... J'enfermais mes parents dans la cuisine jusqu'à la fin de mes spectacles. Ils n'avaient pas le choix. Mais je me suis calmée.

Ce jour est un grand jour, les amis. Mon attirail est désormais dans le grenier mais c'est un nouveau bouquin (enfin plutôt une brique de 40x25x7cm) qui trône fièrement dans mon étagère : le livre Magic aux éditions Taschen. Il rend hommage à plus de cinq siècles d'une étourdissante culture visuelle représentée par les plus grands magiciens, du début du 15ème siècle aux années 1950. Affiches, photographies, gravures et programmes... Plus de 850 documents rarement vus s'y trouvent.  Pour la première fois, un ouvrage explore toute l'étendue de l'iconographie brillante de cet art, depuis les représentations des premiers escamoteurs officiant dans la rue à celles des maîtres de l'âge d'or et des superstars du 20ème siècle tels qu'Houdini. Longtemps avant la science-fiction, les réalités virtuelles, les jeux vidéo et Internet, les magiciens furent de véritables précurseurs en matière d'effets spéciaux. 

Magic

En parlant d'effets spéciaux, tiens, je vous conseille vivement de visionner les vidéos d'un véritable détracteur du milieu. Val Valentino est illusionniste. A la fin des années 90', il dévoile, masqué, à la télé américaine les secrets des plus grands tours de magie. Le secteur s'emballe et il est bien obligé de faire tomber le masque. Toujours est-il que ses vidéos sont toujours sur YouTube et que je m'en délecte.

 

 

Certes, je ne suis plus dupe comme à l'époque du jardin de mes grands-parents. Mais au moins, j'ai des trucs à raconter lors des repas de famille. 

 

 

Commenter cet article