Expo : le Titanic sauvé des eaux

par Leslie Rijmenams

titanic boarding passAvril 1912. Le Titanic sombre en plein coeur de l'Océan Atlantique. 
Septembre 1985. Robert Duane Ballard découvre l'épave de l'insubmersible. 
Janvier 1998. Leonardo Dicaprio fait chavirer toutes les donzelles échouées au Kinepolis pour découvrir le blockbuster de James Cameron. 
Eté 2013. L'exposition Titanic met le cap sur Paris. Elle nous fait revivre une histoire qu'on a l'impression de connaître sur le bout des doigts. Et pourtant... 

Titanic, l'exposition a déjà été vue par 25 millions de personnes dans le monde. En tournée depuis plusieurs années, elle a désormais posé ses bagages Porte de Versailles, dans la capitale française. De passage dans le coin le week-end dernier, je ne pouvais m'empêcher d'y faire un tour. Sans regret ! 

Dieu merci, j'avais acheté un billet coupe-file. Arrivée à 10h du matin, si je ne l'avais pas fait, j'en aurais franchement eu jusqu'à midi. C'est qu'elle attire du monde la belle expo ! Quel que soit notre âge, nous sommes tous fascinés par l'histoire du géant d'acier. A l'aide d'un audioguide, ce ne sont pas que des reconstitutions qu'on découvre, ce sont aussi des récits de vie. Ces récits de familles entières, d'hommes d'affaire, de bonnes gens rêvant d'un monde meilleur en Amérique dont les plans ont changé en dernière minute qu'on découvre. Edgar Samuel Andrew est un jeune passager de deuxième classe. Alors qu'il étudiait en Angleterre en 1912, il fut invité au mariage de son frère aux Etats-unis. Il devait normalement se rendre à New York à bord du bateau à vapeur l'Oceanic. Mais en raison de la grève dans les mines de charbon, il fut obligé de prendre un billet sur le Titanic. Edgar est mort dans le naufrage. Sa valise, retrouvée en 2000 contenait des cartes postales d'Argentine et de Londres, des livres scolaires et des lettres. Une histoire parmi tant d'autres contée par des objets récoltés à 3000 mètres de profondeur. Comme l'indiquent les scientifiques du RMS Titanic Inc."nous ne faisons pas que repêcher les objets, nous les conservons et les préservons. Ils sont extrêmement fragiles.". Ainsi, chaque pièce découverte lors de l'expo est précieusement posée dans une vitrine où un taux d'humidité est savamment calculé.

titanic 3

Forcément, je ne vais pas vous retracer toute l'expo ni vous dévoiler les 1001 choses que l'on y découvre. Cela dit, quelques anecdotes qui m'ont marquée :

- Il a fallu 3 ans et une équipe de plus de 15.000 empoyés pour construire ce paquebot de luxe. 
- Les chambres de 3ème classe étaient plus luxueuses que les 3èmes classes des autres navires de l'époque. Pour tous ses passagers, il existait 2 baignoires. Un luxe quand on sait qu'en 1912, ces personnes se lavaient à grande eau une fois par semaine !
- Même pour les plus pauvres, voyager sur le Titanic était un vrai luxe : 900 dollars le voyage pour un passager de 3ème classe. Et jusqu'à... 103.000 dollars pour les suites de 1ère les plus luxueuses

titanic 2

- Pendant sa construction, les propriétaires du Titanic ont réduit le nombre de canots de sauvetage de 32 à 16 - le nombre exigé par la loi britannique. Lors du nauffrage, certains canots n'étaient remplis qu'au tiers de leur capacité !! 
- Le Titanic consommait 1,4 kilo de charbon par kilomètre parcouru. 
- Le personnel qui travaillait dans la salle des machines - "fonction sale" - ne pouvait jamais être en contact avec les passagers. Ainsi, ces ouvriers dormaient dans des dortoirs totalement cachés du grand public. 
- Côté gastronomie, le Titanic transportait 34 tonnes de viande fraîche, 40.000 oeufs, 1650 litres de crème glacée, 4,5 tonnes de sucre, 800 bottes d'asperges fraîches, 40 tonnes de pommes de terre, 20.000 bouteilles de bière et stout, 1500 bouteilles de vin.
- Le dîner de gala du 14 avril 1912 comprenait notamment du saumon sauce mousseline, du gigot d'agneau sauce à la menthe, un consommé Olga, des éclairs chocolat-vanille et un pudding Waldorf. 
- Molly Brown (la sympathique suffragette du film) a réellement existé. Mais ce que James Cameron ne nous a pas dit, c'est qu'elle a pris le premier bâteau disponible pour rejoindre son fils, malade, à New York. Du fait de sa décision rapide de quitter l'Europe, très peu de personnes savaient que Margaret était à bord du Titanic. Elle a survécu. 
- L'eau salée ne gèle pas. Un iceberg est fait d'eau douce. Au cours de l'expo, on peut mettre notre main sur un semblant de glace et s'imaginer ainsi la froideur de l'eau de l'Atlantique, encore plus fraiche que la sensation qu'on ressent... La plupart des victimes de la nuit du 14 avril 1912 sont mortes d'hypothermie, plongées dans un coma qui les ont empêché de ressentir la noyade.  


Samedi dernier, je ne découvrais pas l'histoire du Titanic, je la vivais. Certes bien contente de m'en échapper par la suite, mais ce "voyage" m'a fait comprendre de l'intérieur l'engouement de l'époque. Les prouesses technologiques que représentait ce paquebot et le rêve qu'il faisait naître en Europe et Outre-Atlantique. 


Dernier détail de taille : en arrivant Parc des expositions, les visiteurs reçoivent leur ticket d'embarquement. Au dos : un nom, une classe, un motif, une anecdote. Samedi, je m'appelais Emil Brandeis. J'avais 48 ans. Retournant au Nebraska après un voyage de 4 mois en Europe, je planchais sur mes oeuvres de charité du haut de ma 1ère classe. Quant à mon Jules, il s'est transformé deux heures durant en une chanteuse de cabaret bruxellois. Berthe A. Mayné avait 24 ans. Elle a survécu. Moi pas. Emil Brandeis est portée disparu. Et le découvre sur d'énormes panneaux d'affichage dévoilant miraculés et victimes. L'espace d'un instant, je me suis mise dans la peau d'un proche, bouffé de l'intérieur, priant pour que son conjoint figure sur la liste des rescapés. 705, au total. Le nauffrage du Titanic aura donc tué 1.523 personnes. Aujourd'hui, une exposition leur rend hommage et le RMS Titanic Inc. continue de faire vivre leur mémoire. 

"Pour que ce jour compte !" Comme disait Rose... 

 

Titanic, l'exposition. Paris, Porte de Versailles, jusqu'au 15 septembre 2013 et à BRUXELLES du 31 mai au 30 septembre 2014.

Infos, tarifs et horaires sur : http://www.expo-titanic.be/ 

 

[Article initialement rédigé le 20 août 2013]

 

 

Commenter cet article