Inferno : l'enfer de votre été

par Leslie Rijmenams

DANBROWN Inferno creepyDieu qu’il est bon de se replonger dans un bon, gros roman. A force des grappiller des infos à gauche à droite pour préparer mes chroniques... A force de devoir me presser chaque soir et ne pas aller dormir trop tard pour pouvoir vous réveiller en bonne et due forme… A force de devoir courir partout… A force de vivre et d’avoir des priorités (peut-être pas les bonnes ?)… j’avais oublié ce que c’était de s’affaler dans un fauteuil et de dire stop à tout ce qu’il y a autour pour lire, simplement, et s’imaginer un autre monde.

Quoi de mieux que de reprendre les bonnes vieilles habitudes avec un champion en matière de fiction vraisemblable : Dan Brown. Le seigneur du Da Vinci Code nous revient, ce printemps avec Inferno. L’enfer, décrit par Dante dans La Divine Comédie (13ème s.) est un monde complexe où vivent des âmes piégées entre la vie et la mort qu’on appelle les "ombres". On s’en doute, cet Inferno sera un véritable cauchemar pour notre cher Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard.

Nous sommes au mois de mars. Robert Langdon se réveille en pleine nuit dans un hôpital de Florence. Désorienté, blessé à la tête, il n’a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Pourquoi est-il en Italie ? D’où vient cet objet macabre découvert dans ses affaires ? De quoi s’agit-il ? Pourquoi veut-on le tuer ? Rapidement, Langdon comprend qu’il possède un message codé créé par un éminent scientifique ; un génie osbsédé par l'explosion démograhique qui a voué sa vie à éviter la fin du monde. Pris dans une course contre la montre, Langdon et Sienna Brooks (femme qui lui a sauvé la vie) remontent le temps à travers un dédale de lieux mythiques. Un bouquin aux lueurs de pestes et de péchés capitaux. 

Dan Brown signe ici un thriller haletant avec l’écriture directe qu’on lui connait et qui transporte immédiatement le lecteur. Ici encore, le romancier américain fait référence à des textes, œuvres et lieux réels, nous faisant tout naturellement participer à l’enquête.  L’univers sombre des organisations secrètes ajoute également un mystère non négligeable et même essentiel pour nous maintenir en haleine tout au long des 564 pages d’Inferno. Un enfer pour Langdon, un paradis pour moi. Pêchez, mes amis. Pêchez.

 

Inferno de Dan Brown, JC Lattès, à paraître le 23 mai 2013. 

 

Commenter cet article