De la magie, de la course et des femmes héroïnes

par Maïté Warland

sorties cineIl va pleuvoir ces prochains jours...Du coup, pourquoi ne pas en profiter pour aller au cinéma, d'autant qu'il y a des sorties sympas cette semaine.

Insaisissables 2

Revoilà les illusionnistes d' "Insaisissables 2". En 2013, le premier opus avait déjà été un succès et il y a fort à parier que cette suite suivra le même chemin. 

Côté casting on retrouve les mêmes ou presque: ce n’est plus Isla Fischer mais Lizzy Caplan qui jouera Lula…Mais la vraie bonne recrue de ce deuxième opus c’est Daniel Radcliffe alias Harry Potter qui fait de nouveau de la magie…Mais dans un style bien différent de Poudlard… 

Le pitch: les 4 cavaliers vont se faire piéger par un magnat des nouvelles technologies et ils vont devoir ruser pour s'en sortir.... Tout un programme!

 

La Couleur de la Victoire

"La couleur de la victoire" sort aussi aujourd’hui. Le film est basé sur l’histoire vraie d’un coureur noir dans l’Amérique des années 30 : Jesse Owens. Il est sélectionné pour les JO de Berlin alors dirigé par un certain Adolphe Hitler. Se pose à lui cette difficile question : doit-il accepter d’y aller pour dénoncer la haine? Ou doit-il les boycotter pour les mêmes raisons…

Très beau film sur l’intégration, la ségrégation, mais aussi la place de ces athlètes noirs qui ont tout remporté à l'époque,  sauf le respect des blancs… Bon casting aussi même s’il est plutôt méconnu: le jeune qui interprète Owens s’appelle Stephen James et est bluffant.

Déesses indiennes en colère

Et puis mon coup de cœur de la semaine va a un film indien… "Déesses indiennes en colère" est un  portrait de 7 femmes indiennes qui se retrouvent et parlent de leurs doutes, de leurs craintes, de leurs difficultés dans la société indienne, misogyne encore aujourd'hui. Le jeu des actrices est excellent, les images magnifiques... Ce film est une leçon de vie mais sans pathos ou sentiment de culpabilité... En plus, la sortie de "Déesses indiennes en colère" a constitué un véritable choc en Inde puisqu'il a été reconnu comme le premier film indien centré sur des femmes. Le film a été censuré, le réalisateur a été menacé … Et rien que pour ca, allez le voir, il est excellent.

 

Commenter cet article