Les années soul de David Bowie

par Brice Depasse

BOWIE THE GOUSTER

S’il y a un fil rouge dans la carrière exceptionnelle de David Bowie, c’est bien l’avant-garde. Tout son génie réside dans la question : a-t-il été un précurseur de genres musicaux radicalement différents ou a-t-il eu un flair imparable pour être juste au bon endroit au bon moment ?

La réponse dans cette nouvelle série de La Story consacrée à David Bowie et couvrant la période de 1974 à 1976.

Début 1974, David Bowie part s’installer à New York avec sous le bras son projet d’adapter 1984, le fameux roman de George Orwell qu’il vient de lire, en comédie musicale :

En 1974, David Bowie et le guitariste noir portoricain Carlos Alomar sont devenus inséparables. Ce dernier lui fait découvrir les bars de New York et surtout les musiques latinos et noires dont Bowie s’inspire pour créer ses nouvelles chansons :

 Premier mars 1975, David Bowie remet un Grammy Award à Aretha Franklin devant les caméras de la télévision américaine.

Fin 1975, David Bowie est devenue une star aux Etats-Unis après avoir emporté l’Europe, l’Australie et le Japon, il règne donc sur la pop music mondiale. Son nouvel album, Young Americans, influence tout le gotha du rock des Rolling Stones à Elton John en passant par Roxy Music :

 bowie-1976