La Story Vidéo (41) : When Axelle went Red

par Brice Depasse

AXELLE1997 : il n’y en a plus en France que pour notre compatriote Axelle Red. Il faut dire que si son premier album a été un énorme succès avec 600.000 exemplaires vendus, son successeur a rapidement dépassé ce score et lui vaut un disque de platine pour avoir dépassé le million.

Fondue de musique soul qu’elle est, la belle rouquine s’est payé les services du grand Steve Cropper, qui était déjà une légende à l’époque où il grattait ses six cordes avec les Blues Brothers, et du mythique Isaac Hayes, alias Mr Shaft. Mais ce parcours français fulgurant d’Axelle Red qui n’est apparue finalement que trois ans plus tôt n’est pas venu comme ça sur un coup de tête.

A 14 ans, la petite Fabienne Demal, surnommée Fabby, avait publié son premier 45 tours en Flandres (Little girls) suivi d’un second essai en 1985 (Back to Tokyo) sous le nom d’Axelle qui lui vaut de tourner son premier clip. Elle suit les cours de droit à la V.U.B. lorsqu’elle sort un autre 45 tours qui fait un tube en Belgique grâce à l’émission Dix qu’on aime. Axelle chante maintenant en français qu’elle parle sans accent, ce qui lui permet d’être omniprésente dans nos médias. Voilà une carrière qui s’annonce bien.

Mais alors qu’on lui propose un autre single et un album, Axelle dit non. Je finis d’abord mes études, puis on verra. Et elle tient parole. En 1993, son diplôme de droit en poche, Axelle Red signe avec Virgin, excusez du peu, et publie un album qui porte bien son nom : Sans plus attendre. Les trois hits qu’elle aligne l’un derrière l’autre en France, Belgique, Suisse et Canada prouvent tout le bien qu’on pensait d’elle.

Et la voilà donc trois ans plus tard avec cette fois quatre hits sur le même album et un Olympia en tête d’affiche. On la voit partout à la télé tant et si bien qu’à la fin de l’année, Axelle est choisie pour interpréter l’hymne officiel de la coupe du monde de football en duo avec Youssou’N’Dour. Je ne vous raconte pas le nombre de téléspectateurs qui la voient chanter ce jour de l’inauguration, en juin 1998, vous étiez probablement devant votre poste de télévision.