5 CHOSES À SAVOIR SUR « BASIC INSTINCT »
Un des films les plus sulfureux d’Hollywood n’a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Voici 5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur ce long métrage culte.

1. La censure est passée par là

Basic Instinct devait bien comporter davantage de scènes érotiques et violentes.

Si elles ont bien été tournées, ces scènes ont été jugées trop choquantes par la Motion Pictures Association of America qui a décidé de les faire retirer avant la sortie du film en salles aux Etats-Unis. 

2. Aucune doublure !

Sharon Stone et Michael Douglas n’ont reculé devant rien : les scènes les plus osées n’ont nullement été doublées.

3. La surprise de Sharon Stone

Le film a notamment défrayé la chronique pour une scène dans laquelle Sharon Stone croise et décroise les jambes sans porter de culotte.

L'actrice affirme avoir été piégée par le réalisateur du film, Paul Verhoeven. Ce  dernier lui aurait demander de retirer sa culotte blanche, estimant qu’elle était "trop voyante" pour la scène, tout en lui promettant de ne pas filmer son entrejambe.

 "On voyait mon sexe. Mon ego a pris un terrible coup. Pour Paul, c’était une façon de montrer qu’il me contrôlait. Je regrette d’avoir été aussi naïve. Mais j’ai aussi compris que tout le monde allait parler de moi..." avait-elle expliqué.

Des propos démentis par le principal intéressé.  "Quand j'ai proposé à Sharon Stone de tourner cette scène au cours d'un souper, j'ai vu une sorte de lueur démoniaque­­ dans ses yeux, et elle m'a tout de suite dit oui sans hésiter". 

4. Un hommage au maître du suspense

La robe blanche portée par Sharon Stone lors de la scène de l’interrogatoire est, par exemple, un joli clin d’œil à celle portée par Kim Novak dans Sueurs froides.

Le réalisateur Paul Verhoeven a toujours assumé s’être inspiré d'un certain... Alfred Hitchcock !

5. Carton plein au box-office

Si les critiques n’ont pas été élogieuses à son égard, le public a lui aussitôt adoubé Basic Instinct.

Au total, le film a permis de récolter plus de 350 millions de dollars de recettes dans le monde.

 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Nostalgie : Week-end spécial Sting
Week-end spécial Sting
Nostalgie : Week-end spécial Ciao Italia sur Nostalgie
Week-end spécial Ciao Italia sur Nostalgie
Nostalgie : Qui ouvrira le coffre? Vous?
Qui ouvrira le coffre? Vous?
Nostalgie : Découvrez la nouvelle publicité de Nostalgie
Découvrez la nouvelle publicité de Nostalgie