ELTON JOHN : UNE STORY DIGNE D'UN FILM
Quand il faut une fiction pour rattraper la réalité

Le dernier Festival de Cannes a vécu un très grand moment d’émotion avec la projection de Rocket Man en présence de l’équipe du film et surtout d’Elton John, le sujet de ce biopic particulier qui est actuellement sur les écrans.

La superstar en pleine tournée d’adieux n’a en effet pas pu retenir ses larmes ni ses louanges. Il n’a dit-il, pas vu un acteur à l’écran, mais lui-même

En effet, je peux vous dire que ce film va rouvrir un livre aujourd’hui oublié de la plus grande décennie qu’ait connue la musique populaire, celle où les musiciens jouaient sur scène, écrivaient des chansons comme si leur vie en dépendait.

Et la plus grande star des années septante fut indubitablement Elton John : des années de démesure, de shows survoltés, de rock’n’roll endiablé et de ballades triomphantes, d’excentricités vestimentaires et d’excès festifs. Les voisins de John Lennon à Los Angeles doivent encore se souvenir de ses duos avec Elton John qui prolongeaient tard dans la nuit les sessions d’enregistrements et jams improvisées dans une pièce de séjour transformée en terrain de guindaille.

De cette démesure, il reste, tenez-vous bien, douze albums de chansons originales dont deux doubles et une quarante de singles publiés en moins de dix ans. Elton John enregistrait des chansons à une telle cadence qu’une partie des classiques que nous chantons encore aujourd’hui n’a jamais été publiée en 45 Tours. Sa firme de disques n’avait en effet pas le temps de les sortir qu’un nouvel album arrivait déjà.

Ce que le film vous montrera aussi c’est que le Elton John de cette époque, c’était aussi et surtout un vrai groupe de musiciens inséparables comme les Beatles, du batteur au parolier. Des types sans cesse sur la route, répétant de nouvelles chansons quand ils n’étaient pas sur scène. Six années trop intenses pour durer puisque le groupe s’écroula sous sa propre folie au milieu de la décennie.

Exactement comme ce fut le cas pour Queen et Freddie Mercury, le succès gigantesque des singles et des vidéos d’Elton John des années 80 a jeté une ombre épaisse sur cette première époque que seuls les fans (très nombreux il est vrai) ont entretenu en continuant à écouter les prodigieux albums que le petit homme a produits.

Oui il faut avoir au moins une fois dans sa vie écouté un album, vu un concert d’Elton John des années 70 pour prendre la mesure de ce que signifie VRAIMENT une époque formidable.

Rien que pour ça le film Rocket Man vaut le détour par une salle de cinéma : on ne devient pas une légende parce qu’on chante depuis cinquante ans mais parce qu’on a pris une place particulière dans la vie des gens. Et Dieu sait si Elton John occupe un morceau de notre âme, les 300 millions de disques qu’il a vendus au bas mot sont bien quelque part.

Ecoutez les podcasts de la série :

Ecoutez le podcast

Ecoutez le podcast

Ecoutez le podcast

Ecoutez le podcast

Ecoutez le podcast

VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
Nostalgie : (VIDÉO) Elton John quitte la scène en plein concert
(VIDÉO) Elton John quitte la scène en plein concert
Le chanteur, très ému, s’est excusé auprès de ses fans.
Lire la suite...
Nostalgie : Après les Golden Globes, Elton John est nommé aux Oscars !
Après les Golden Globes, Elton John est nommé aux Oscars !
25 ans après la première, l’artiste pourrait décrocher une deuxième statuette pour le Roi Lion.
Lire la suite...
Nostalgie : Un biopic sur Elvis Presley : qui incarnera le King ?
Un biopic sur Elvis Presley : qui incarnera le King ?
En 2020, le réalisateur de « Moulin Rouge » sortira un biopic sur le King. Après Johnny Cash, Ray Charles, Freddie Mercury ou encore Elton John, Elvis avait lui aussi bien le droit d’avoir son histoire projetée sur grand écran…
Lire la suite...
Nostalgie : Elton John et sa mère Sheila, une relation compliquée
Elton John et sa mère Sheila, une relation compliquée
En froid pendant près d’une décennie, ils se sont réconciliés quelques mois avant la mort de Sheila.
Lire la suite...
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
La story Nostalgie
La story Nostalgie
Pourquoi il faut regarder The Joker en digital aujourd'hui
Le premier film ENA à dépasser le milliard de dollars de recettes sort en digital
Le jour où la musique est morte (Episode 5)
"Et moi je te souhaite de te crasher la tronche dans ce coucou"
Le jour où la musique est morte (Episode 3)
Ce jour du 3 février 1959 qui a emporté la star du rock Buddy Holly
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Nostalgie : Nostalgie Magic Tour : découvrez l'Institut du sacré cœur à Yvoir
Nostalgie Magic Tour : découvrez l'Institut du sacré cœur à Yvoir
Nostalgie : Nostalgie Magic Tour : découvrez Les Glaïeuls à Messancy
Nostalgie Magic Tour : découvrez Les Glaïeuls à Messancy
Nostalgie : Nostalgie Magic Tour : découvrez la Maison Croix Rouge de Nivelles
Nostalgie Magic Tour : découvrez la Maison Croix Rouge de Nivelles
Nostalgie : Nostalgie Magic Tour : Découvrez l'ASBL les sarments à Liège
Nostalgie Magic Tour : Découvrez l'ASBL les sarments à Liège