LA DERNIÈRE TÉLÉ DE JOHN LENNON
Pourquoi la dernière émission de télévision de John Lennon n'a pas eu lieu en 1980 mais en 1975.

Le 13 juin 1975, les Américains et les Anglais regardent sans le savoir un programme télé qui fera date. Il s’agit d’un show très spécial intitulé A salute to Lew Grade. Qui est ce fameux Lew Grade ? Une sorte de Guy Lux anglais, l’inventeur de la syndication de programmes : ATV et ITC, c’est lui, il a notamment lancé les séries Le prisonnier, les Thunderbirds (Les sentinelles de l'air) et le Muppet Show.

Ecoutez le podcast




ARTISTE ASSOCIÉ
JOHN LENNON
Outre sa position de co-leader de The Beatles de 1957 à 1970, John Lennon (Liverpool, 9 octobre 1940 - New York, 8 décembre 1980) fut l'un des plus grands auteurs, compositeurs et interprètes de rock et joua un rôle déterminant dans l'histoire de la musique populaire. Si ses débuts en solo avec sa femme Yoko Ono sont placés sous le signe de l'expérimentation dans les deux volumes Unfinished Music (No. 1: Two Virgins et No. 2: Life with the Lions, 1968-1969) puis le Wedding Album (1969), il revient au rock'n'roll originel sur Live Peace in Toronto 1969 et les reprises de Rock'N'Roll (1975). Activiste politique et militant pour la paix, il proteste durant les « bed-ins » à Amsterdam et Montréal et chante « Give Peace a Chance ». En 1970, l'album introspectif John Lennon/Plastic Ono Band sert d'exutoire à une enfance marquée par la perte de sa mère. L'année suivante paraît « Imagine », hymne universel accompagné d'un album homonyme apaisé, malgré la pique de « How Do You Sleep? » à son ex-coéquipier Paul McCartney. Après un dernier épisode engagé, Some Time in New York City (1972), qui lui vaut la surveillance du FBI, le résident américain sombre dans la dépression du « lost weekend », quitte New York pour s'exiler à Los Angeles et se perd dans la boisson et les virées nocturnes en compagnie de Harry Nilsson, avec lequel il enregistre l'album Pussy Cats (1974). Il en ressort néanmoins l'album Mind Games (1973), suivi de Walls and Bridges (1974) et du numéro un « Whatever Gets You Through the Night », en duo avec Elton John. Le 28 novembre 1974, son retour sur la scène du Madison Square Garden est aussi l'occasion de retrouvailles avec Yoko Ono et sa réinstallation au Dakota Building, à New York, pour une retraite après la naissance de son second fils Sean Lennon. Avant, il obtient un nouveau numéro pour le duo « Fame » avec David Bowie. La vie paisible d'homme au foyer et père de famille qu'il mène pendant cinq ans prend fin lorsqu'il décide de reprendre le chemin des studios avec Yoko Ono pour l'album commun Double Fantasy (1980), avec les succès « (Just Like) Starting Over » et « Woman ». À quarante ans, John Lennon semble avoir trouvé la sérénité lorsqu'au retour d'un séance d'enregistrement, au soir du 8 décembre 1980, il est assassiné devant son domicile par un déséquilibré. Le rock perd une icône et le monde pleure le premier ex-Beatles décédé, dont le souvenir est matérialisé par une stèle dans Central Park (New York). En 1984 paraît l'album de titres inédits Milk and Honey, suivi d'une série de compilations au fil des ans et des commémorations. Au milieu des années 1990, la série Anthology promue par les « Threetles » (les trois Beatles survivants) voit la parution des maquettes de deux titres exclusifs de Lennon, « Free as a Bird » et « Real Love ». Légataire de l'oeuvre depuis la mort de son ex-mari, Yoko Ono veille sur le patrimoine et les différents événements officiels célébrant la mémoire de celui qui est entré dans l'histoire du XXe siècle.
VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
Nostalgie : Les 10 chansons les plus rentables de l’histoire
Les 10 chansons les plus rentables de l’histoire
Chanson de Noël, chanson d’amour, bande originale de film…Voici les 10 chansons qui ont rapporté le plus d’argent !
Lire la suite...
Nostalgie : Quand John Lennon boucle les années 60 à clé
Quand John Lennon boucle les années 60 à clé
Vous devez penser que je suis un rêveur : mais je ne suis pas le seul.
Lire la suite...
Nostalgie : Pas de libération pour l’assassin de John Lennon
Pas de libération pour l’assassin de John Lennon
La cour a rejeté la nouvelle demande de Mark Chapman.
Lire la suite...
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
Quand la plus grande émission de variétés américaine débarque à Waterloo
Dans ce nouvel épisode de "Ca s'est passé près de chez vous", Ed Sullivan vient à la rencontre de Soeur Sourire
Les Belges dans le Tour de France 1 - La sinsitre affaire du Giro 69
Le premier Tour de France d'Eddy Merckx a failli n'avoir jamais lieu
Les Belges dans le Tour de France 9 - Eddy Merckx, le plus grand champion du Tour
Même s'il compte cinq victoires comme Hinault, Anquetil et Indurain, Eddy détient tous les records
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Nostalgie : Les premières fois de Louis Bertignac
Les premières fois de Louis Bertignac
Nostalgie : Les premières fois de Philippe Geluck
Les premières fois de Philippe Geluck
Nostalgie : Nostalgie vous offre 100 minutes pour changer le monde
Nostalgie vous offre 100 minutes pour changer le monde
Nostalgie : Les premières fois d'Olivier Minne
Les premières fois d'Olivier Minne