LES LARMES D'ALAIN DELON : « CE SOIR, PLUS QU’UNE FIN DE CARRIÈRE, JE PENSE QUE C’EST UNE FIN DE VIE »
Alain Delon était très ému ce dimanche au Festival de Cannes où il a reçu une Palme d’honneur.

Souvent nominé mais jamais sacré, Alain Delon n’a jamais reçu de prix sur la Croisette. A 83 ans, le monde du grand écran a tout de même voulu le saluer pour tout ce qu’il a apporté au cinéma français avec une Palme d'honneur. Déjà très ému lors de la montée des marches, au bras de sa fille Anouchka, il l’était tout autant lorsqu’est venu le temps de prendre la parole.

Après l’hommage rendu par sa fille, Alain Delon avoue qu’il y a longtemps qu’il n’a plus « autant chialé ». Il se confesse ensuite : « Quand j'ai commencé ce métier, on m'a dit : il y a une chose de difficile, qui n'était pas difficile, c'est faire le métier que tu veux faire. Ce qui est très difficile, c'est de durer. Et j'ai duré. J'ai duré 62 ans. Et maintenant je sais que ce qui est difficile, c'est de partir. Parce que je vais partir. Mais je ne partirai pas sans vous le dire et vous remercier. » Ovation du public.

« Je suis une star »… qui remercie son public

Car hier, Delon a surtout tenu à remercier celui sans qui il n’aurait pas cette place sur le podium des monstres sacrés : le public. « J’ai fait un métier que j'ai choisi, dirigé par les plus grands les meilleurs, et paraît-il, paraît-il... je suis une star. Mais si je suis une star, et c'est pour cela que je veux vous remercier, c'est au public que je le dois et à personne d'autre. »

Douce pensée pour Romy Schneider et Mireille Darc

Tout le long de son discours, Alain Delon avait son visage et ses yeux, rougis d’émotion. Emotion suprême avec ses derniers mots adressés aux 2 femmes de sa vie : justement avant de quitter la scène, Alain Delon a murmuré : « Je voudrais vous dire simplement que je pense à Mireille et à Romy », en référence à Romy Schneider et Mireille Darc, disparue en 2017. Il s’en va ensuite, soutenu par sa fille.

Le festival de Cannes aura été suspendu à ses lèvres, l’espace d’un instant. Lui, qui n’a jamais laissé personne indifférent. S’il suscite l’admiration d’un certain public, il en laisse aussi un autre plus dubitatif. Pour rappel, l’hommage annoncé à Delon a créé une polémique sur la Croisette à quelques jours du festival de Cannes. Lui reprochant son caractère « raciste, homophobe et misogyne », une organisation féministe s’était opposée à cette Palme d’honneur. On connait tous le dicton : « qu’on parle de moi en bien ou en mal, l’essentiel c’est qu’on en parle »... Alain Delon n’aura définitivement jamais dérogé à la règle.

VOUS AIMEREZ AUSSI - ARTICLES
VOIR PLUS
VOUS AIMEREZ AUSSI - PODCASTS
VOIR PLUS
VOUS AIMEREZ AUSSI - VIDÉOS
VOIR PLUS
Nostalgie : Week-end spécial Sting
Week-end spécial Sting
Nostalgie : Week-end spécial Ciao Italia sur Nostalgie
Week-end spécial Ciao Italia sur Nostalgie
Nostalgie : Qui ouvrira le coffre? Vous?
Qui ouvrira le coffre? Vous?
Nostalgie : Découvrez la nouvelle publicité de Nostalgie
Découvrez la nouvelle publicité de Nostalgie