N Nostalgie
Mylene Farmer robe de soirée

Mylène Farmer: comment le titre « Libertine » a lancé sa carrière

La chanteuse a osé aller là où personne ne l’attendait.

Toujours aussi mystérieuse malgré ses 40 ans de carrière, Mylène Farmer est surtout connue à travers les nombreux personnages qu’elle a incarnés sur scène et dans ses clips.

L’un des plus marquants est sans conteste celui de Libertine. Nous sommes alors en 1986, deux ans après la sortie de son premier titre Maman a tort. La jeune artiste est bien décidée à sortir du lot, elle se teint les cheveux en roux et sort son premier album intitulé Cendres de lune.

Un univers musical

Son complice de l’époque s’appelle Laurent Boutonnat, ensemble, ils imaginent un univers musical mais également visuel à travers des clips novateurs. Libertine en sera d’ailleurs l’un des exemples les plus flamboyants.

Composée par Jean-Claude Déquéant, Libertine avait pour nom originel L'amour tutti frutti. Le texte était signé de Georges Sibold et n’avait vraiment aucun rapport avec les paroles sensuelles de la chanson interprétée par Mylène Farmer.

Laurent Boutonnat le réécrit entièrement pour le faire correspondre à l’identité de l'artiste. Il multiplie les métaphores, les symbolismes et demande à celui qui l’écoute de lire entre les lignes.

Si la sortie de la chanson n’est pas un réel succès, le clip, lui, marque immédiatement les esprits. Il faut se souvenir qu’à l’époque, ce genre d’exercice n’est pas légion et qu’ils ne sont pas nombreux dans le monde à suivre la voie ouverte, avec brio, 3 ans plus tôt, par Michael Jackson avec son clip de 14 minutes Thriller.  

Long et dramatique

Mylène Farmer a 25 ans, peu d’expérience et ce pari est donc risqué. Le clip Libertine sort à l’été 1986 il est long, osé, dramatique, cinématographique. Écrit et réalisé par Laurent Boutonnat, il nous raconte les aventures d’un personnage androgyne dans un univers directement inspiré du Barry Lindon de Stanley Kubrick.

Grâce à cette audace, la chanson bat tous les records, passe vingt semaines dans le Top 50 des singles en France et est nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Meilleur clip de l’année.

Tourné en quatre jours au Château de Ferrières et au Château de Brou, le clip aura coûté à Laurent Boutonnat 38.000 euros. À l’époque, c’est une somme colossale pour une jeune artiste. Le réalisateur fera même appel aux employés de sa maison de production pour jouer dans le clip tant le budget est serré. Par exemple, les jeunes filles qui s’amusent dans le bain avec Mylène Farmer sont les secrétaires de la société.

Libération de la sexualité

Alors que les années 1980 perpétuent cette libération de la sexualité et des moeurs qui démarré dans les sixties et seventies, Libertine apparaît comme une petite révolution et un prélude au reste de la carrière de Mylène Farmer qui écrira quelques mois plus tard Pourvu qu’elles soient douces, une ode aux plaisirs charnels.

Tous les artistes Nostalgie