N Nostalgie
EDDIE VAN HALEN

Le roi de la guitare, Eddie Van Halen est mort

Edward Van Halen nous a quittés hier des suites d'un cancer, à l'âge de 65 ans. Avec le groupe qui portait son nom, il avait révolutionné le hard rock à la fin des années 70 et avait influencé le son de la décennie suivante.

Lorsqu’on dresse la liste des plus grands groupes des années 80, un nom revient presque toujours très vite : Van Halen. Beaucoup de demoiselles croyaient que ce fameux Van Halen était logiquement le chanteur mais en fait il n’en était rien, Van Halen était le nom d’Eddie le guitariste et Alex, le batteur. Elles ignoraient aussi qu’ils n’étaient pas Américains mais étaient nés pas loin de chez nous, à Nimègue, en Hollande. Ce n’est que sept ans plus tard qu’ils émigreront avec leurs parents aux Etats-Unis et s’établiront dans la ville de Pasadena. C’est là que deux ans plus tard, les deux frères Alex et Edward, devenu Eddie, forment leur premier groupe qu’ils baptisent Mamoth. Pourquoi ? Vous avez deviné.

Entretemps, Papa Jan Van Halen, excellent clarinettiste et saxophoniste, a mis ses deux rejetons au cours de piano classique. Mais bon, au début des années septante, tous les jeunes gars ont plus envie de jouer le répertoire de Led Zeppelin et des Rolling Stones que celui de Chopin et Schubert. Eddie se met donc à la batterie et Alex à la guitare. Non je ne me suis pas trompé ; vous vous rendez compte à côté de quoi on a failli passer ? Pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres, le solo de guitare de Beat it pour Michael Jackson n’aurait jamais été aussi génial.

C’est en constatant qu’Alex est bien meilleur que lui à la batterie, que Eddie abandonne les tambours au profit des cordes de guitare. Son jeu devient rapidement révolutionnaire ; les guitaristes rock ayant une formation de pianiste classique sont en effet très rares. Et après avoir maîtrisé son instrument, Eddie comprend qu’il peut comme sur un piano jouer des notes différentes avec chaque main sur sa guitare. Personne n’y avait jamais pensé avant lui et pourtant le résultat est hallucinant et inédit. Conscient de sa trouvaille, Eddie va tenter de la cacher aux éventuels imitateurs et concurrents en jouant de dos au public.

C’est l’arrivée de David Lee Roth au chant qui va changer la donne. En effet, quand celui qui n’est que le loueur de matériel, prend le micro et fait son show, le groupe devient tout simplement explosif. Fini Mamoth, bonjour Van Halen !

Le showbiz mondial n’a jamais vu un groupe pareil : chacun des quatre membres est en effet sur scène si spectaculaire qu’il en devient le cauchemar des groupes dont ils assurent la première partie. Quant aux disques, dès le premier 45 tours, c’est le tube avec la reprise de You really got me.

VAN HALEN

Mais Van Halen est surtout un groupe d’albums, entendez par là qu’il vend beaucoup plus de 33 Tours que de singles et qu'à chaque disque qui sort, les nouveaux fans achètent tous les précédents. Ainsi leur premier album en 1978, intitulé Van Halen, tout simplement, se vend-il aux Etats-Unis à dix millions d’exemplaires. Van Halen II qui paraît l'année suivante rencontre le même succès grâce au hit Dance the night away. Mais c'est avec les deux albums suivants Women and children first et Fair Warning que Van Halen devient une machine colossale au son tout aussi énorme.

Et lorsqu’il propose (déjà) son sixième album en 1984, Van Halen découvre les joies d’être N°1 au Hit Parade des singles avec Jump. Cela fait en effet deux ans qu’Eddie Van Halen a découvert les synthés dont jusque-là il s’est servi pour encore alourdir le son de son groupe. Est-ce son passage par le studio de Michael Jackson et la joie d’entendre son solo cinq fois par jour à la radio mais ici, pour la première fois, il s’en sert pour donner à son morceau une ambiance plus aérienne, plus mélodique.

Le résultat est étonnant, Jump figure aujourd’hui, avec Beat it, au panthéon des plus grandes chansons des années 80.

Jump, Eddie Van Halen, Jump ! J'espère que tu as sauté jusqu'au ciel, toi qui nous avait appris il y a 40 ans à sauter en l'air pour éviter que la Terre ne nous bouffe trop jeunes. Alors, une dernière fois, pour paraphraser Alain Souchon, on te dit : "Jump and Unchained !"

EDDIE VAN HALEN
07.10.2020
La Story Hommage à Eddie Van Halen
EDDIE VAN HALEN
07.10.2020
La Story Hommage à Eddie Van Halen