N Nostalgie
GOLF VW

Vous souvenez-vous de l'ancienne Golf des parents ?

En ce week-end 80, une pensée pour la vieille Golf des parents dans laquelle vous avez roulé pour la première fois ou dont vous avez hérité en tant que première voiture.

Je reconnais que dans mon mon cas, il s'agissait la Ford Escort 1980 de ma mère qui a d’ailleurs fini ses jours dans le mur du parvis de l’église de ma belle commune après avoir traversé la rue parce que j'avais oublié de serrer le frein à main. La pauvre a rejoint les statistiques de l’industrie automobile qui disent qu’un tiers des vieilles autos des parents finissent à la casse pour cause de vieillesse ou d’accident.

Et en parlant de statistiques, c’est vrai que nous sommes nombreux à avoir roulé dans la Golf des parents ou en avoir hérité car elle a été une des voitures les plus vendues, celle qui a le plus arpenté nos routes ou occupé nos garages. C’est la Golf GTI du papa de Gonzague qu’il ramène toute fumante à Uccle après avoir heurté un cerf en longeant la forêt de Soignes le samedi à six heures du matin après une nuit en boîte. Ou la vieille Golf de 1974 avec laquelle on est parti au bord de la Méditerranée pour nos premières vacances seuls, entre étudiants. C’est vrai qu’il y avait un esprit de légèreté et d’insouciance qu’on ne retrouvera plus.

2 CV

Dans les années 60, c’était la Coccinelle ou la 2CV des vieux, comme on disait à l’époque, voire des croulants ; dans les années 80 et 90, on passe à la Golf GTI ou pas. Et bien sûr, au début des années 90 on hurle en sortant de boîte car un con vous a piqué le logo Volkswagen pour s’en faire un collier New Beat.

Loin déjà l’époque où dans la Cox qu’on appelait Herbie ou Choupette comme  dans le film de Disney, on se contentait d’un premier baiser. La Golf des parents c’est une autre époque. Déjà, elle dépote sur la route, il y en a des décapotable et, en parlant de capote, les mœurs sont plus libres et la banquette arrière plus confortable, disons praticable. Quant à la voiture, on ne lui donne plus de nom idiot, non, une bagnole, on lui parle pas, on la pilote.

Et puis entre l’autoradio «  longues ondes  » de la Cox ou de la deuche et le radiocassette stéréo avec égalisateur de la Golf, voire mieux, le lecteur CD portable pour jouer les compiles CD Rockmantique, y a pas photo. Ecoute-moi ce son !

GOLF VW

Bref, vous en avez vécu des trucs dans la Golf à papa ou maman, pas vrai ?

Il y a celle qu’on a dû aller chercher à la fourrière parce qu’on n’avait pas vu le panneau interdit de stationner. C’est vrai je ne savais qu’il y avait marché le lendemain, j’suis pas d’ici j’étais chez une copine et il y avait cette foutue camionnette garée devant le panneau, a-t-on idée. Et puis y a celle que vous avez cherchée pendant une plombe car vous ne savez plus où vous l’avez garée pour une raison que je n’expliquerai pas et bon dieu, qu’est-ce qui a comme Golf garées dans ce quartier !

C’était ça aussi, les années 80.