N Nostalgie
pretty woman

Ces 5 films qui auraient pu avoir une fin différente…

Et si Pretty Woman n’était pas un conte de fées moderne finalement ?

Beaucoup de films subissent des changements de l’écriture jusqu’au tournage.

Le scénario évolue, le réalisateur change d’avis, mais bien souvent, c’est la piste d’une fin heureuse qui est privilégiée…

Pretty Woman… de retour dans la rue !

Le scénariste a avoué que dans la première version qu’il avait écrite, Edward finissait par jeter Vivian de sa voiture en lui tendant une enveloppe.

On dit aussi qu'elle aurait pu mourir d'une overdose...

Quoi ? Pas de fleurs, pas de limousine, pas de Princesse Vivian ?

Forrest Gump, père célibataire

Adapté du roman de Winston Groom, la fin diffère entre les deux œuvres.

Dans le film, Jenny, l’amour de Forrest meure et le laisse seul élever leur fils.

Alors que dans le livre, Jenny se marie avec un autre homme. L’auteur a d’ailleurs très peu apprécié ce changement…

Shining, la faute de Wendy ?

Dans la première version, Wendy et son fils étaient amenés dans un hôpital local dans lequel ils apprenaient par le manager de l’hôtel que les enquêteurs n’avaient rien trouvé de suspicieux.

Cela laissait penser que Wendy avait tout imaginé et changeait donc radicalement la vision de l’histoire.

Seven, une histoire de tête

Le tueur fait livrer un paquet à l’inspecteur (Brad Pitt) qui y découvre la tête de sa femme (Gwyneth Paltrow).

Certains représentants du studio avaient privilégié une fin dans laquelle le personnage trouverait la tête de l’un de ses chiens, pensant que cela passerait mieux auprès du public.

Mais non enfin, laissez le chien tranquille !

Fight Club, livre vs film

La fin du roman et du film diffèrent.

Dans les deux œuvres le protagoniste sans nom tire une balle dans sa propre tête pour se débarrasser de Tyler, mais dans le livre les bombes placées pour faire sauter les immeubles n’explosent pas.

Du coup il se réveille dans un hôpital psychiatrique encerclé par des hommes du projet chaos qui veulent le faire sortir pour continuer la lutte...

L’auteur du livre a d’ailleurs déclaré dans une interview qu’il préférait la fin du film !