N Nostalgie
Soul

5 choses que vous ignorez sur «  Soul  »

Le film d'animation de Pixar n'est pas sorti sur grand écran à cause de la pandémie mais il n'en reste pas moins une petite pépite.

Dans Soul, le personnage est victime d'un accident et son âme est précipitée dans le " Grand Avant". C'est dans cet endroit que les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d'être envoyées sur Terre. Le film est à découvrir sur Dinsey + depuis le 25 décembre dernier.

Une grande première

C'est la première fois qu'un film Pixar met en vedette un Afro-Américain.Dans Soul, on suit Joe. Professeur de musique dans une école primaire, il rêve pourtant de devenir un grand musicien de jazz. Finalement, il parvient à impressionner des musiciens professionnels lors d'une prestation dans un bar. 

Soul Pixar
© ISOPIX

L'idée du film vient de la paternité du réalisateur

Pete Docter a eu l'idée du film après la naissance de son garçon, il y a 23 ans.  «  Dès sa naissance, mon fils avait déjà une personnalité  », indique-t-il.«  D'où ça vient? Je pensais qu'une personnalité se développait grâce à notre interaction avec le monde. Et pourtant, il est assez clair que nous sommes tous nés avec un sens très unique et spécifique de qui nous sommes.  » C'est donc ce qui l'a amené à penser à cet univers. «  Dans notre histoire, tout le monde est né avec une âme  », poursuit Pete Docter. «  Et ces âmes sont formées et dotées de personnalités et d'intérêts.  »

Difficulté pour trouver l'aspect des âmes

L'équipe de création a travaillé dur pour trouver le bon aspect à donner aux âmes. Ils ne voulaient pas qu'elles ressemblent à des personnages matériels évidemment mais pas à des fantômes non plus. Au final, le choix s'est donc porté sur ces entités mi-solide qui captent la lumière de manière particulière

Soul Pixar
© ISOPIX

Inspiré des 101 dalmatiens

Les équipes ont joué sur les contrastes visuels entre la grande ville et le royaume cosmique. L'esthétique est très différente sur Terre et sur le " Grand Avant". Les équipes se sont notamment inspirées du film d'animation de 1961, Les 101 dalmatiens.

101 dalmatiens
© ISOPIX

Nine Inch Nails

La trame sonore du film d'animation a été conçue par Trent Reznor et Atticus Ross du goupe Nine Inch Nails. Le groupe de rock industriel américain a été nommé douze fois aux Grammy Awards avant d'en obtenir deux pour les chansons Wish en 1992 et Happiness in Slavery en 1995.