N Nostalgie
alain delon appuyé contre un mur

Alain Delon, 7 choses que vous ignoriez sur sa vie

« Alain Delon devait être boucher et pas acteur »

Même si sa carrière est maintenant derrière lui, Alain Delon reste l’une des plus grandes figures du cinéma français. Depuis ses débuts en 1957, il a  attiré dans les salles plus de 134 millions de spectateurs, ce qui fait de lui un champion du box-office. Voici 7 choses que vous ignoriez peut-être sur lui.

 

1. Alain Delon a bien failli ne jamais devenir acteur

Alain Delon n’a pas eu une enfance très calme. Renvoyé à six reprises de l’école, il finit par réaliser un CAP de boucherie qui lui permet de travailler dans la charcuterie de son beau-père. À l'âge de quatorze ans, il fait ses premiers pas d’acteur dans le film Le Rapt, un court-métrage muet piloté par le père d’un de ses amis. Il faudra attendre 1957 pour qu’il décroche un rôle dans le film Quand la femme s'en mêle d’Yves Allégret. C’est d’ailleurs grâce à la femme du réalisateur, avec laquelle il entretenait une liaison, que le jeune homme décroche le rôle. Sa carrière est lancée !

 

2. Alain et les femmes, une grande histoire d’amour

Avec son flegme purement français et son charme ravageur, Alain Delon a séduit les plus belles femmes du monde. À commencer par Romy Schneider, avec qui il vit une idylle de cinq ans, Brigitte Bardot, fidèle amie depuis les années 60, ou encore Dalida, Mireille Darc et Nathalie Delon, la seule femme qu'il épousera... Il a aussi donné la réplique à d'autres femmes comme Catherine Deneuve ou encore Claudia Cardinale dans Le Guépard en 1963.

 

3. Romy Schneider et lui ne se supportaient pas

C’est à l’aéroport d’Orly en 1958, avant le tournage de leur premier film, Christine, que le duo se rencontre pour la première fois. Ce n’est pas le coup de foudre immédiat : Alain Delon est trop arrogant au goût de l'actrice. Mais ils finissent par tomber amoureux sur le tournage, se fiancent en Suisse mais ne se marieront jamais. Leur carrière mutuelle les éloigne. En 1963, l’actrice reçoit une lettre de rupture. Dix ans plus tard, ils se retrouvent sur le tournage du cultissime La Piscine qui laisse entrevoir une complicité toujours intacte.

4. Il a tenté de conquérir Hollywood

Au début des années 60, Alain Delon est déjà perçu comme acteur phare de la scène internationale en accédant au rang de star grâce à son rôle de Monsieur Ripley dans le film Plein Soleil de René Clément et dans Rocco et ses frères de Luchino Visconti. Il décide alors de conquérir l'Amérique. De 1965 à 1966, il tourne dans trois films outre-Atlantique : le thriller Les tueurs de San Francisco, le western parodique Texas, nous voilà et le film de guerre Les Centurions. Malgré cette belle incursion à Hollywood, Alain Delon n’y connaitra jamais le succès qu’il a en Europe.  

5. C’est un collectionneur d’art

Alain Delon est, comme Jean-Paul Belmondo, un fan de boxe mais aussi un passionné d'art. Sa collection est vaste et comprend des œuvres du peintre français Olivier Debré, du sculpteur italien Rembrandt Bugatti ou encore de Jean Dubuffet, de Hans Hartung et de Pierre Soulages. Après une exposition menée par le galeriste Franck Prazan, Alain Delon remporte 8 millions d'euros en vendant aux enchères quarante toiles dédiées au mouvement CoBrA.

 

6. Alain Delon est une star en Asie

Il est l'un des rares acteurs français à être célèbre en Chine. La raison ? En 1975, Alain Delon campe le rôle de Zorro dans le film du même nom réalisé par Duccio Tessari. Ce long-métrage est l'un des premiers films européens à passer sur les écrans du pays d'Asie. Il est aussi adulé en Italie.

 

7. Il a reçu la Palme d’Or d'honneur à Cannes

L'icône du cinéma méritait bien cela. Après Jeanne Moreau, Woody Allen, Bernardo Bertolucci, Jane Fonda, Clint Eastwood, Jean-Paul Belmondo, Manoel de Oliveira, Agnès Varda et Jean-Pierre Léaud, c'est au tour d'Alain Delon de recevoir en 2019, la Palme d'Or d'honneur pour récompenser son immense carrière.